Allemagne : une ville retire à Adolf Hitler son titre de citoyen d’honneur

Publié le par Linfo

Allemagne : une ville retire à Adolf Hitler son titre de citoyen d’honneur

Tegernsee, une petite ville de l’Allemagne, vient officiellement de déchoir Adolf Hitler de son statut de citoyen d’honneur. Le titre lui avait été conféré en 1933, année de son accession au pouvoir.

Allemagne : une ville retire à Adolf Hitler son titre de citoyen d’honneur

Adolf Hitler n’est plus citoyen d’honneur à Tegernsee

Il aura fallu 83 années après la mort du dictateur Adolf Hitler pour que la ville de Tegernsee se décide à lui retirer son titre de citoyen d’honneur. La nomination lui avait été donnée en 1933 quand il avait accédé à la tête de l’Allemagne. "On voulait en finir une bonne fois pour toutes", a déclaré Johannes Hagn au quotidien Bild. Il a notamment précisé que la décision avait été prise à l’unanimité par les seize conseillers municipaux de la ville.

Une ville qui cherche à se départir de l’histoire nazie

Cette ville bavaroise avait séduit les dirigeants nazis à l’époque en raison de son site très touristique. Ces derniers en ont d’ailleurs fait leurs lieux de villégiature. Pour se départir de ce passé houleux, la petite ville de Tegernsee avait déjà débaptisé en 1947 sa "rue Adolf Hitler", en "rue principale". Personne n’avait toutefois pensé à retirer au dictateur du IIIe Reich, ainsi qu’au chancelier Paul von Hindenburg qui l’avait nommé chancelier, leur statut de "citoyen d’honneur". 

La nomination ne peut survivre à la mort de l’intéressé

Toujours d’après les explications de Johanes Hagn, la mairie a jugé bon de retirer cette nomination à Adolf Hitler, car il ne pouvait survivre à la mort de ce dernier. "Il aurait été fâcheux et malvenu qu’il reste la moindre possibilité, en raison de l’incertitude juridique, que Hitler et Hindenburg demeurent citoyens d’honneur", a déclaré le maire qui pense désormais que la ville a définitivement enterré son côté sombre de l’histoire. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article