La Dernière Cible

Publié le par Buddy Van Horn

La Dernière Cible ou Les enjeux de la mort au Québec (The Dead Pool) est un film américain réalisé par Buddy Van Horn, sorti en 1988. C'est le cinquième et dernier épisode de la série de films L'Inspecteur Harry. L'inspecteur Harry Callahan est affecté sur l'enquête de la mort du célèbre chanteur de rock Johnny Squares. Il découvre alors que le réalisateur Peter Swan participe à un jeu dans lequel il doit deviner quelle célébrité mourra la prochaine fois. Pire, il apprend qu'il est lui-même sur la liste, aux côtés de Swan. 

La Dernière Cible de Buddy Van Horn
La Dernière Cible de Buddy Van Horn

La Dernière Cible de Buddy Van Horn

Fiche technique

  • Titre original : The Dead Pool
  • Titre français : La Dernière Cible
  • Titre français alternatif : L'Inspecteur Harry est la dernière cible
  • Titre québécois : Les enjeux de la mort
  • Réalisation : Buddy Van Horn
  • Scénario : Steve Sharon, d'après une histoire de Steve Sharon, Durk Pearson et Sandy Shaw, d'après les personnages de Harry Julian Fink et Rita M. Fink
  • Décors : Edward C. Carfagno
  • Photographie : Jack N. Green
  • Montage : Ron Spang
  • Musique : Lalo Schifrin
  • Production : David Valdes
  • Société de distribution : Warner Bros.
  • Langue originale : anglais
  • Format : Couleurs Technicolor - 35 mm - Son mono - 1,85:1
  • Genre : policier, thriller
  • Durée : 89 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : 31 juillet 1988France : 29 janvier 1989
  • Classification : tous publics en France

Distribution

  • Clint Eastwood (VF : Jean-Claude Michel ; VQ : Jean Fontaine) : l'inspecteur Harry Callahan
  • Patricia Clarkson (VF : Anne Jolivet ; VQ : Élizabeth Lesieur) : Samantha Walker
  • Liam Neeson (VF : Hervé Bellon ; VQ : Luis de Cespedes) : Peter Swan
  • Evan C. Kim (VF : Vincent Violette ; VQ : Jean-Luc Montminy) : l'inspecteur Al Quan
  • David Hunt (VF : Roland Timsit) : Harlan Rook / Ed Butler
  • Michael Currie (en) (VF : Marc Cassot) : le capitaine Donnelly
  • Michael Goodwin (VF : Mario Santini ; VQ : Ronald France) : le lieutenant Ackerman
  • John Allen Vick (VF : Jean-Claude Sachot) : le lieutenant Ruskowski
  • Jim Carrey (VF : Serge Faliu ; VQ : Sébastien Dhavernas) : Johnny Squares (crédité James Carrey)
  • Diego Chairs (VF : Marc de Georgi) : Hicks « le boucher »
  • Slash : un musicien aux funérailles de Johnny Squares (caméo)
  • Axl Rose : un musicien aux funérailles de Johnny Squares (caméo)
  • Izzy Stradlin : un musicien aux funérailles de Johnny Squares (caméo)
  • Duff McKagan : un musicien aux funérailles de Johnny Squares (caméo)
  • Steven Adler : un musicien aux funérailles de Johnny Squares (caméo)

La critique par Philippe Piazzo

Meurtres en série dans le milieu du showbiz : l'inspecteur Harry mène l'enquête. Les victimes étaient inscrites sur une liste noire, établie « pour rire » sur le tournage d'un film d'horreur. Mauvaise surprise : son nom y figure ! Ne cherchez pas ici le Clint Eastwood sensible de Sur la route de Madison. Dans la peau de l'inspecteur Harry, son seul souci est de coffrer tous les maniaques et les trafiquants de la terre. Personnage carré, violent, macho, peu bavard mais sacrément efficace.

Pas très subtile, cette cinquième aventure de Harry le facho, comme on le surnommait dans les années 1970, est un simple film d'action. Spectaculaire et divertissant. Destiné aux fans d'Eastwood un peu désorientés alors par ses précédentes prestations, où la star dévoilait de sombres fantasmes, notamment dans l'un de ses meilleurs polars, La Corde raide (1985). Ici, tout va bien. Harry est « normal » : il échappe aux attentats, se moque de lui-même et triomphe des fêlés en tout genre. — Philippe Piazzo

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article