L'Ennemi public nº 1

Publié le par Henri Verneuil

L'Ennemi public numéro un est une coproduction franco-italienne réalisée par Henri Verneuil, sortie en 1953. Joe Calvet, employé d'un grand magasin new-yorkais, n'a pas de chance. Frappé d'une forte myopie, il accumule les maladresses et déclenche toute une série de catastrophes qui lui valent finalement d'être renvoyé. Dépité, il décide de se changer les idées. Il entre alors dans un cinéma. Mais quand il en sort, il emporte par mégarde l'imperméable de son voisin, un tueur recherché par la police. Dans le métro, Joe retire machinalement un objet de sa poche. Il s'agit d'un revolver. Le prenant pour l'ennemi public numéro un, la police se lance à ses trousses. Entraîné dans une série d'aventures rocambolesques, il commence à changer de personnalité...

L'Ennemi public nº 1 de Henri Verneuil
L'Ennemi public nº 1 de Henri Verneuil

L'Ennemi public nº 1 de Henri Verneuil

Fiche technique

  • Réalisation : Henri Verneuil
  • Scénario : Max Favalelli
  • Adaptation : Michel Audiard, Jean Manse
  • Dialogues : Michel Audiard
  • Assistant réalisateur : Marcel Camus
  • Photographie : Armand Thirard
  • Opérateur : Louis Née, assisté de J. Dicop et R. Florent
  • Montage : Christian Gaudin, assisté de J. Brachet
  • Décors : Robert Giordani, assisté de Jean Mandaroux et Jacques d'Ovidio
  • Musique : Nino Rota
  • Direction musicale de Raymond Legrand (éditions: Le Troubadour)
  • Son : William-Robert Sivel, assisté de P. Zann et A. Van der Meeren
  • Conseiller américain : Mordecai Gorelik
  • Script-girl : Ginette Diamant-Berger
  • Maquillage : Lina Gallet
  • Coiffures : Michèle Dumont
  • Costumes : Rosine Delamare
  • Pays d'origine : France, Italie
  • Langue : français
  • Production : Cité Films (France), Fidès (France), Cocinor (France), PEG Produzione Films (Italie)
  • Chef de production : Ignace Morgenstern
  • Directeur de production : Walter Rupp
  • Secrétaire de production : M. Chevalier
  • Producteur délégué : Jacques Bar
  • Distribution : Cocinor
  • Régisseur général : Louis Manella
  • Régisseur extérieur : C. Auvergne
  • Uniformes et costumes divers fournis par M. Traonouez
  • Photographe de plateau : Gaston Thonnart
  • Tournage : 16 avril au 1er juillet 1953
  • Format : noir et blanc — 35 mm — 1.37:1 — son monophonique (ARTEC — Western Electric Sound System)
  • Tirage : Laboratoire LF
  • Genre : comédie, film policier
  • Durée : 105 minutes
  • Visa d'exploitation : 13354
  • Dates de sortie : 2 décembre 1953 à Nice France, 22 décembre 1953 en Italie, 8 janvier 1954 à Paris France

Distribution

  • Fernandel : Joé Calvet, représentant en matériel de camping, myope
  • Zsa-Zsa Gabor : Éléonore dite « Lola », la blonde
  • Nicole Maurey : Peggy, une collègue de Joé
  • Alfred Adam : le shérif
  • Jean Marchat : l’attorney général du district
  • Louis Seigner : le directeur de la prison
  • Saturnin Fabre : W.W. W. Stone, l’avocat
  • Paolo Stoppa : Teddy « Tony » Fallone
  • Tino Buazzelli (V.F : Jacques Eyser) : Parker, le chef de la police
  • David Opatoshu : Slim, le tueur à gage
  • Carlo Ninchi : Nick O’Hara, le flicard
  • Arturo Bragaglia : Jack, le caissier
  • Manuel Gary : Charly la ronflette
  • Guglielmo Barnabò : M. Click
  • Bob Ingarao : le chef de la police
  • Jess Hahn : Walter, le vicieux, un truand, complice de Fallone
  • Cianfanelli : Abe, un assassin
  • Robert Seller : un pasteur
  • René Hell : l’Ancien, un détenu
  • Michel Ardan : un inspecteur
  • Paul Barge : le gardien chef
  • Emile Genevois : un détenu
  • Philippe Richard : le directeur
  • Harry Max : le barman
  • Franck Maurice : un surveillant
  • Pierre Leproux : un gardien, lors de la reconstitution
  • Marcel Rouzé : un inspecteur
  • Jack Ary : un journaliste
  • René Mazé : un vendeur de journaux
  • André Dalibert : un surveillant
  • Robert Mercier : un surveillant
  • Jean Clarieux : voix du camionneur qui prend Joé en stop
  • Jean Gautrat
  • Jacques Berger
  • Michel Dancourt

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article