Plus de 70 obus de la Seconde Guerre mondiale déterrés sur une plage de la Manche

Publié le par Actu par notre correspondant Eric Guerrier

À l'occasion de travaux, des ouvriers ont découvert ce jeudi 3 octobre 73 obus allemands datant de la Seconde Guerre mondiale, sur la plage de Ravenoville (Manche).

Une excavation juste au pied de la vierge noire de Ravenoville-Plage d’où ont été prélevés 73 obus de mortiers allemands. (©La Presse de la Manche)

Une excavation juste au pied de la vierge noire de Ravenoville-Plage d’où ont été prélevés 73 obus de mortiers allemands. (©La Presse de la Manche)

Fin de matinée inquiétante ce jeudi 3 octobre sur la plage de Ravenoville, près de Sainte-Mère-Église (Manche), au niveau de la Vierge noire. 73 obus exactement ont été déterrés au pied de la vierge protectrice de marins !

Des employés de la société Sarlec, qui interviennent sur l’éclairage public (remplacement des anciens candélabres), route de la plage de Ravenoville, ont en effet fait une découverte inquiétante lorsque qu’après seulement quelques coups de godets de pelleteuse, un obus est apparu à peine à 80 centimètres de profondeur !

Soixante-quinze ans après, plus de 70 des obus de mortier de 50 mm découverts au pied de la vierge, à Ravenoville, à l’aplomb du Blockhaus, point d’appui allemand WN 103. (©La Presse de la Manche)

Soixante-quinze ans après, plus de 70 des obus de mortier de 50 mm découverts au pied de la vierge, à Ravenoville, à l’aplomb du Blockhaus, point d’appui allemand WN 103. (©La Presse de la Manche)

Tout près… de l’aire de jeux !

Cessant immédiatement de creuser, ils ont réagi sainement en contactant immédiatement les autorités. Gendarmerie, pompiers et police municipale de Sainte-Mère-Eglise dépêchés sur les lieux ont alors déterré un gisement de 73 anciennes munitions allemandes, des obus de mortier de 70 mm qui ont, 75 ans après, refait surface juste derrière la statue de la vierge, et tout à fait à proximité de l’aire de jeux de la plage !

Une ancienne caisse de munitions allemandes ainsi qu’une embase d’affût de mortier étaient également enterrés à cet endroit.

Un affût de mortier a également été découvert ainsi qu’une caisse allemande datant de la Seconde Guerre mondiale. (©La Presse de la Manche)

Un affût de mortier a également été découvert ainsi qu’une caisse allemande datant de la Seconde Guerre mondiale. (©La Presse de la Manche)

Déminage

Yvan Lepage, policier de Sainte-Mère-Église, a rapidement délimité un périmètre de sécurité et les démineurs de la sécurité civile du centre de déminage de Caen ont procédé à la neutralisation et au transport des munitions.

En début d’après-midi, le dispositif de sécurité a été levé et le chantier d’éclairage a pu reprendre son cours normalement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article