Albert Valade, l'un des derniers témoins du massacre d'Oradour-sur-Glane, est décédé

Publié le par France Bleu par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

L'un des derniers témoins du massacre d'Oradour-sur-Glane est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi. Albert Valade s'est éteint à l'âge de 89 ans. Il a durant toute sa vie œuvré pour le devoir de mémoire.

Photo Illustration © Radio France - Nathalie Col

Photo Illustration © Radio France - Nathalie Col

Albert Valade habitait le hameau du Mas-du-Puy à Oradour-sur-Glane. Le 10 juin 1944, alors qu'il gardait des vaches, il voit de la fumée venant du bourg.  Il entend des coups de feu, des cris. Dans le drame il perd sa sœur ainsi qu'un neveu et une pièce. C'est donc un des derniers témoins directs du massacre qui vient de décéder. Un témoin qui a toute sa vie œuvré pour perpétuer le souvenir des suppliciés et de leur martyre. "Il continuait de recevoir quelques groupes de jeunes ces dernières années même s'il était affaibli" raconte le maire d'Oradour Philippe Lacroix. Il a aussi témoigné du drame dans plusieurs ouvrages qu'il a écrits , dont : Oradour 10 juin 44. La Page de catéchisme. Les Villages sans enfants paru en 1999.

"C'était une personnalité attachante" souligne Philippe Lacroix, très ému de cette disparition. Le maire d'Oradour rappelle son inlassable engagement dans la vie de la commune. Il a notamment participé au développement de nombreuses associations sportives. Il était passionné de foot en particulier. En plus de ses ouvrages de témoignages Albert Valade a écrit plusieurs romans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article