Trois, six, neuf

Publié le par Raymond Rouleau

Trois, six, neuf est un film français de Raymond Rouleau réalisé en 1936. Pierre aime Agnès qui lui préfère Clément, un aviateur. Par désespoir, il va se suicider. Agnès conclut alors un pacte avec lui. Pendant les trois mois que vont durer une absence de Clément, Pierre pourra la voir tant qu'il voudra. Elle pense que ce temps sufira au jeune homme pour se rendre compte qu'elle n'est pas pour lui la femme idéale. Elle fait tout pour qu'il se détache d'elle, mais en vain. Un soir il l'enlève et l'emmène dans un chalet perdu en haute montagne. Elle se révolte d'abord, puis reste. Les jours passent, Clément annonce son retour. La nouvelle peine plus Agnès que Pierre. Le jeune homme semble guéri. Agnès, qui a pris son mal, va se suicider. Pierre arrive à temps pour empêcher le malheur. Ils ne se quitteront plus.

Trois, six, neuf de Raymond Rouleau
Trois, six, neuf de Raymond Rouleau

Trois, six, neuf de Raymond Rouleau

Fiche du film

  • Titres secondaires : 3 6 9 - Bail d'amour 3-6-91
  • Réalisation : Raymond Rouleau
  • Scénario, auteur de l'œuvre originale et dialogues : Michel Duran d'après sa pièce de théâtre (1936)
  • Directeurs de la photographie : Michel Kelber et Philippe Agostini
  • Ingénieur du son : William Robert Sivel
  • Musique : Michel Lévine (Michel Michelet) et Pierre Chagnon
  • Décors : Robert Gys et Léon Barsacq
  • Costumes : Jacques Manuel
  • Assistant-réalisateur : Jean Huet
  • Montage : René Le Hénaff, Emilienne Nelissen
  • Coopération technique : René Le Hénaff
  • Société de production : Imperial Films Production
  • Directeur de production : Charles David
  • Pays : France
  • Format : Son mono - Noir et blanc - 35 mm - 1,37:1
  • Genre : Comédie
  • Durée : 102 minutes
  • Année de réalisation : 1936
  • Sortie en salle en France : 29 janvier 1937

Distribution

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article