Israël et la Pologne condamnent l'Ukraine pour l'hommage à un collaborateur nazi

Publié le par i24 News par Sergei Supinsky / AFP

"Célébrer ces personnes est une insulte", ont écrit les ambassadeurs

People carry torches during the "March of Honor, Dignity and Freedom" in Kiev on January 1, 2020 to mark the 111th anniversary of the birth of Ukrainian politician Stepan Bandera (1909-1959).

People carry torches during the "March of Honor, Dignity and Freedom" in Kiev on January 1, 2020 to mark the 111th anniversary of the birth of Ukrainian politician Stepan Bandera (1909-1959).

Les ambassadeurs d'Israël et de la Pologne en Ukraine ont protesté jeudi contre la glorification des criminels de guerre pendant l'Holocauste, après la tenue d'une marche organisée par des militants d'extrême-droite à Kiev en l'honneur d'un collaborateur nazi ukrainien.

Dans une lettre conjointe envoyée jeudi, Joel Lin et Bartosz Cichocki ont accusé le gouvernement ukrainien d'avoir "agité la bannière de Stepan Bandera", dénonçant l'accrochage du portrait du collaborateur nazi ukrainien sur un bâtiment municipal à la fin de la manifestation qui a eu lieu le 1er janvier en l'honneur du 111ème anniversaire de Bandera

Bandera est vénéré en Ukraine pour avoir combattu la domination russe aux côtés des nazis. Cet idéologue nationaliste espérait que les Allemands permettraient à son pays d'être indépendant de l'Union soviétique, bien que les nazis l'aient arrêté plus tard. 

Bandera est également connu pour avoir participé aux massacres de Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale : des hommes sous son commandement ont tué des milliers de Juifs et de Polonais.

"Célébrer ces personnes est une insulte", ont écrit les ambassadeurs.

Israël et la Pologne, qui ont des liens culturels et économiques importants avec l'Ukraine, n'interviennent habituellement pas dans les affaires de Kiev.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article