Lhermitte Thierry

Publié le par Mémoires de Guerre

Thierry Lhermitte, né le 24 novembre 1952 à Boulogne-Billancourt, est un comédien de théâtre, acteur de cinéma français, scénariste et producteur de films français. Membre cofondateur de la troupe de café-théâtrencomique et satirique appelée Le Splendid, il est notamment célèbre et populaire, pour ses rôles cultes de playboy séducteur, dans la trilogie Les Bronzés, aux côtés de ses complices du Splendid, pour son rôle dans la pièce de théâtre et dans le film Le père Noël est une ordure, pour ses rôles aussi dans Un Indien dans la ville, Le Dîner de cons, ou encore dans la trilogie Les Ripoux. 

Lhermitte Thierry
Lhermitte Thierry

Famille, formation et débuts

Né à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, Thierry Lhermitte est l'arrière-petit-fils du peintre Léon Lhermitte, le petit-fils du neurologue et psychiatre Jean Lhermitte, et le neveu du neurologue François Lhermitte. Il a deux sœurs plus jeunes. Élève au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, il y rencontre Michel Blanc, Christian Clavier et Gérard Jugnot, ses futurs partenaires et complices comiques de scène. Baccalauréat C en poche, il s'inscrit à des cours d’économie à l'université Paris-Dauphine, qu'il sèche pour suivre avec ses complices les cours d'art dramatique de l'actrice Tsilla Chelton en 1970. Unis par la même passion du théâtre, ils débutent ensemble au café-théâtre et montent en 1972 leur premier spectacle comique Non Georges, pas ici, au café-théâtre du Poteau. 

S'inspirant du Café de la Gare de Coluche, ils forment en 1974 la troupe de comédiens comiques de Café-théâtre Le Splendid, de la rue des Lombards du 4e arrondissement de Paris avec pour premier succès populaire les pièces de café-théâtre Amour, coquillages et crustacés, de 1977 écrite et jouée avec Marie-Anne Chazel, Michel Blanc, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Jacques Delaporte, Dominique Lavanant, Josiane Balasko, Bruno Moynot, et Le père Noël est une ordure (théâtre) (1979)... « L'Expérience du Splendid nous a montré que les plus belles réussites, malgré les défauts de chacun, se forgent dans la recherche de l'unanimité » — Thierry Lhermitte, Le Pélerin, « Entretien avec Thierry Lhermitte », no 6982, 2016, p. 8.

Carrière

Thierry Lhermitte commence sa carrière d'acteur avec ses complices avec des petits rôles de L'An 01 de Jacques Doillon en 1973, et Les Valseuses de Bertrand Blier en 1974..., puis devient célèbre avec tous les membres du Splendid avec son rôle culte de Popeye avec le film culte Les Bronzés de Patrice Leconte en 1978, suivi par Les bronzés font du ski de 1979 (adapté de leur pièce de théâtre Amour, coquillages et crustacés de 1977). Dans les années 1980, il enchaîne les grands succès populaires avec son physique de playboy séducteur jeune premier avec L'Année prochaine... si tout va bien avec Isabelle Adjani (1981), Les hommes préfèrent les grosses (1981), Le père Noël est une ordure (1982), Papy fait de la résistance (1983), La Femme de mon pote (1983), Les Ripoux (1984) avec Philippe Noiret et Grace de Capitani, Les Rois du gag (1985), Le Mariage du siècle avec Anémone (1985), Nuit d'ivresse (1986)…

En 1987, en plein succès, il fait un tour du monde avec sa famille à bord d’un voilier. Dans les années 1990, il mène en parallèle sa carrière d'acteur à succès (Promotion canapé (1990), La Totale ! (1991), Le Zèbre (1992), La Vengeance d'une blonde (1993), Grosse Fatigue (1994), Le Dîner de cons (1998)...), et un début de carrière de producteur, qu'il abandonne après la déception commerciale relative du film Le Prince du Pacifique en 2000. En 1994, il obtient son plus grand succès avec Un Indien dans la ville (près de 8 millions d'entrées). Il s'essaye une fois à la réalisation d'un film à sketchs, Les Secrets professionnels du docteur Apfelglück, mais l’expérience est selon lui un échec. 

Les années 2000 sont surtout marquées par les retrouvailles du Splendid dans Les Bronzés 3 : Amis pour la vie, gros succès de l'année 2006. Retrouvailles encore avec les Ripoux 3, ou avec Jacques Villeret dans Effroyables Jardins, d’après le roman de Michel Quint. En 2001, il tient le rôle principal du film Une affaire privée de Guillaume Nicloux, un grand rôle dramatique où il excelle. Après quelques seconds rôles au cinéma, c'est à la télévision qu'il décide de faire son retour en janvier 2011 dans la série Doc Martin. Il quitte la série au terme de la quatrième saison, diffusée au printemps 2015. La même année, il remporte un joli succès dans la mini-série policière de France 2, Les Témoins. 

Autres activités et prises de position

Le 5 novembre 199810, lors de son passage dans La Grosse Émission sur Comédie !, Thierry Lhermitte fait une démonstration réussie du patator à Alain Chabat, qui se prend lui aussi au jeu, popularisant cet instrument en France. Thierry Lhermitte crée une société de multimédia, France Cinéma Multimedia et, avec Louis Becker, les sociétés de production de cinéma ICE et ICE3 (avec lesquelles sont produits Nuit d'ivresse, Un Indien dans la ville, etc.). Le 15 octobre 2010, invité de l'émission C à vous sur France 5, il prend position en faveur de la loi Hadopi destinée à lutter contre le piratage des œuvres. Il défend le principe de cette loi, mais reconnaît qu'elle est « très, très imparfaite ». Il est par ailleurs un des administrateurs de la société Trident Media Guard (TMG), prestataire choisi fin janvier 2010 par le gouvernement français pour la mise en œuvre de cette loi.

Il affiche sa passion pour les sciences, en particulier l'informatique et les mathématiques. A l'avènement de la micro-informatique personnelle dans les années 1980, il apprend en autodidacte la programmation et participe avec plus ou moins de succès à des investissements dans quelques entreprises spécialisées. Il s’intéresse également aux sciences de la vie, avouant être « totalement sidéré par la complexité du vivant ». Il est d'ailleurs depuis 2004 parrain porte-parole de la Fondation pour la recherche médicale. À ce titre, il a pendant plusieurs années tenu une chronique dans Le Magazine de la santé sur France 520 dans laquelle il faisait découvrir le travail de différentes équipes de recherche. 

Depuis janvier 2018, on peut retrouver ses chroniques sur les ondes de France Inter, dans l'émission animée par Ali Rebehi Grand bien vous fasse. Il soutient en particulier la recherche médicale pour la maladie d'Alzheimer, entre autres avec son film à succès La Finale de 2018... Il se déclare agnostique. « Je suis agnostique. À la question du pourquoi, je ne vois qu'une réponse, intuitive, relevant de la foi, de la croyance - ce que je respecte. Seul le comment m'intéresse » — Thierry Lhermitte, Le Pèlerin, Entretien avec Thierry Lhermitte , no 6982, 2016, p. 8. Passionné d'équitation et possédant des chevaux, il pratique l'équitation éthologique au Haras de la Cense près de Paris. Il a également pratiqué le karaté pendant une dizaine d'années. 

Vie privée

Thierry Lhermitte est marié à Hélène Aubert avec laquelle il vit en couple depuis le milieu des années 1970 et avec qui il a trois enfants: Astrée (1975), Victor (1979) et Louise (1993). Le couple habite à Paris. Thierry Lhermitte est atteint d'une déficience handicapante rare, la prosopagnosie (amnésie des visages). 

Distinctions

  • 1981 : Prix Jean-Gabin
  • 2001 : Chevalier de la Légion d'honneur 

Filmographie

  • 1973 : L'An 01 de Jacques Doillon
  • 1974 : Les Valseuses de Bertrand Blier : le portier
  • 1974 : Les Suspects de Michel Wyn : Un photographe
  • 1974 : C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule de Jacques Besnard : le jeune militaire
  • 1975 : Que la fête commence de Bertrand Tavernier : le comte de Horn
  • 1975 : Le Bol d'air - (Un pique-nique merdeux) court-métrage de Charles Némès : Thierry
  • 1976 : Attention les yeux ! de Gérard Pirès : un flic
  • 1976 : Oublie-moi, Mandoline de Michel Wyn
  • 1976 : On aura tout vu de Georges Lautner : un acteur du café-théâtre
  • 1976 : F… comme Fairbanks de Maurice Dugowson : le jeune cadre
  • 1977 : Le Diable dans la boîte de Pierre Lary : un cadre
  • 1977 : L'Amour en herbe de Roger Andrieux : François Josse
  • 1977 : Des enfants gâtés de Bertrand Tavernier : Stéphane Lecouvette
  • 1977 : Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine de Coluche : Maurice, le héraut d'arme
  • 1977 : Si vous n'aimez pas ça, n'en dégoûtez pas les autres de Raymond Lewin : lui-même
  • 1978 : Le Dernier Amant romantique de Just Jaeckin : L'Hermitte
  • 1978 : Les Bronzés de Patrice Leconte : Popeye
  • 1978 : Les héros n'ont pas froid aux oreilles de Charles Némès : le voleur de pneus
  • 1979 : Les bronzés font du ski de Patrice Leconte : Popeye
  • 1979 : Tout dépend des filles de Pierre Fabre : Charles-Hubert
  • 1980 : Alors heureux ? de Claude Barrois : Richard, le fou bronzé de l'hôpital
  • 1980 : La Banquière de Francis Girod : Devoluy
  • 1981 : Clara et les Chics Types de Jacques Monnet : Bertrand
  • 1981 : L'Année prochaine... si tout va bien de Jean-Loup Hubert : Maxime
  • 1981 : Les hommes préfèrent les grosses de Jean-Marie Poiré : Hervé
  • 1982 : Elle voit des nains partout ! de Jean-Claude Sussfeld : le prince voyageur
  • 1982 : Légitime Violence de Serge Leroy : Eddy Kasler
  • 1982 : Le père Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré : Pierre Mortez
  • 1983 : Un homme à ma taille d'Annette Carducci : Georges
  • 1983 : La Femme de mon pote de Bertrand Blier : Pascal
  • 1983 : Rock'n Torah ou Le Préféré de Marc-André Grynbaum : Pierre le grand
  • 1983 : La Fiancée qui venait du froid de Charles Némès : Paul Monet
  • 1983 : Stella de Laurent Heynemann : Yvon
  • 1983 : L'Indic de Serge Leroy : Dominique Leonelli
  • 1983 : Papy fait de la résistance de Jean-Marie Poiré : le colonel SS
  • 1984 : La Smala de Jean-Loup Hubert : le flic enrhumé
  • 1984 : Les Ripoux de Claude Zidi : François Lesbuche
  • 1984 : French Lover (Until September) de Richard Marquand : Xavier de la Perouse
  • 1984 : Un été d'enfer, de Michaël Schock : Philippe Darland
  • 1985 : Le Mariage du siècle de Philippe Galland : Paul
  • 1985 : Les Rois du gag de Claude Zidi : François
  • 1986 : Nuit d'ivresse de Bernard Nauer : Jacques Belin
  • 1987 : Dernier été à Tanger d'Alexandre Arcady : Richard Corrigan
  • 1987 : Fucking Fernand de Gérard Mordillat : Fernand
  • 1990 : Promotion canapé de Didier Kaminka : le ministre
  • 1990 : Ripoux contre ripoux de Claude Zidi : François Lesbuche
  • 1990 : La Fête des pères de Joy Fleury : Thomas Bastide
  • 1990 : Les 1001 nuits de Philippe de Broca : le roi
  • 1991 : Ange ou Démon d'Enzo Barboni : Victor
  • 1991 : Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück - comédie à sketches dans lequel il réalise un sketch, scénarise, produit et interprète le rôle principal : le docteur Apfelglück
  • 1991 : La Totale ! de Claude Zidi : François Voisin
  • 1992 : Le Zèbre de Jean Poiret : Hippolyte Péréchal
  • 1993 : Tango de Patrice Leconte : Paul
  • 1993 : L'Honneur de la tribu de Mahmoud Zemmouri : le lieutenant français
  • 1993 : L'Ombre du doute d'Aline Issermann : l'avocat d'Alexandrine
  • 1993 : La Vengeance d'une blonde de Jeannot Szwarc : Gilles Favier
  • 1994 : Elles n'oublient jamais de Christopher Frank : Julien
  • 1994 : Grosse Fatigue de Michel Blanc : lui-même
  • 1994 : Un Indien dans la ville d'Hervé Palud (également producteur) : Stéphane Marchadot
  • 1995 : Tous les jours dimanche de Jean-Charles Tacchella : Dodo
  • 1995 : Augustin d'Anne Fontaine : lui-même
  • 1996 : Ma femme me quitte de Didier Kaminka : Pavel Kovacks
  • 1996 : Fallait pas !... de Gérard Jugnot : docteur Simson
  • 1997 : Les Sœurs Soleil de Jeannot Szwarc : Brice d'Hachicourt
  • 1997 : Comme des rois de François Velle : le producteur
  • 1997 : Marquise de Véra Belmont : Louis XIV
  • 1997 : Quatre Garçons pleins d'avenir de Jean-Paul Lillenfield (également producteur) : Le flic
  • 1997 : Le Loup-garou de Paris d'Anthony Waller : le docteur Pigot
  • 1998 : Le Dîner de cons de Francis Veber : Pierre Brochant
  • 1998 : Charité biz'ness de Pierre Jamain et Thierry Barthes (également producteur) : le photographe
  • 1998 : Les Collègues de Philippe Dajoux (également producteur) : le joueur test de l'équipe des 11
  • 1999 : Trafic d'influence de Dominique Farrugia : Maxime de Labardière
  • 1999 : Le Plus beau pays du monde de Marcel Bluwal : Valogne
  • 1999 : C'est pas ma faute ! de Jacques Monnet (également producteur) : monsieur Michaud
  • 2000 : Meilleur Espoir féminin de Gérard Jugnot : lui-même
  • 2000 : Le Prince du pacifique d'Alain Corneau (également producteur) : Alfred de Morsac
  • 2000 : Le Prof d'Alexandre Jardin : le recteur
  • 2000 : Deuxième vie de Patrick Braoudé : Forsan
  • 2000 : Bon plan de Jérôme Lévy : Knut
  • 2001 : Le Placard de Francis Veber : Guillaume
  • 2001 : Le Roman de Lulu de Pierre-Olivier Scotto : Roman
  • 2001 : And now... Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch : Xavier
  • 2001 : La Bande du drugstore de François Armanet : le père de Charlotte
  • 2001 : Une affaire privée de Guillaume Nicloux : François Manéri
  • 2002 : Le Divorce de James Ivory : Edgar de Persan
  • 2002 : Effroyables Jardins de Jean Becker : Thierry Plaisance
  • 2002 : Snowboarder d'Olias Barco : Popeye
  • 2003 : Cette femme-là de Guillaume Nicloux : Manéri
  • 2003 : Mauvais esprit de Patrick Alessandrin : Vincent Porel
  • 2003 : Ripoux 3 de Claude Zidi : François Lesbuche
  • 2003 : Les Clefs de bagnole de Laurent Baffie : un comédien qui refuse de tourner avec Laurent Baffie
  • 2004 : L'Américain de Patrick Timsit : Édouard Barnier, dit Eddy
  • 2004 : Qui perd gagne ! de Laurent Bénégui : Jacques
  • 2004 : Au secours, j'ai 30 ans ! de Marie-Anne Chazel : Lui-même
  • 2005 : L'Ex-femme de ma vie de Josiane Balasko : Tom
  • 2005 : Searching for love (Entre vivir y soñar) d'Alfonso Albacete : Pierre
  • 2005 : L'Antidote de Vincent de Brus : le docteur Morny
  • 2005 : Foon de Benoît Pétré et Delphine Saïag : Bob
  • 2006 : Les Bronzés 3 : Amis pour la vie de Patrice Leconte : Robert Lespinasse, dit Popeye
  • 2006 : Incontrôlable de Raffy Shart : Denis
  • 2006 : Comme tout le monde de Pierre-Paul Renders : Chastain
  • 2007 : 13 m² de Barthélémy Grossman : le solitaire
  • 2007 : L'invité de Laurent Bouhnik : Alexandre
  • 2007 : Nothing Sacred de Dylan Bank : le maire de Paris
  • 2007 : La Clef de Guillaume Nicloux : François Manéri
  • 2008 : Notre univers impitoyable de Léa Fazer : Bervesier
  • 2008 : Ça se soigne ? de Laurent Chouchan : Tom Bledish
  • 2008 : Starfuckers de Julien War : lui-même
  • 2009 : Bancs publics (Versailles Rive-Droite) de Bruno Podalydès : le médecin
  • 2009 : Sans rancune ! de Yves Hanchar : Vapeur
  • 2010 : Le Siffleur de Philippe Lefebvre : Jean-Patrick Zapetti
  • 2010 : Thelma, Louise et Chantal de Benoît Pétré : Philippe
  • 2011 : Gigola de Laure Charpentier : M. Henry
  • 2012 : Les Papas du dimanche de Louis Becker : Morgan
  • 2012 : Le noir (te) vous va si bien de Jacques Bral : François
  • 2013 : La Marque des anges de Sylvain White : Vernoux
  • 2013 : Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier : Alexandre Taillard de Worms
  • 2013 : Corto (court métrage) d'Alexis de Vigan
  • 2014 : Benoît Brisefer : Les Taxis rouges de Manuel Pradal : Arsène Duval
  • 2015 : Nos femmes de Richard Berry : Simon
  • 2016 : La Nouvelle Vie de Paul Sneijder de Thomas Vincent : Paul Sneijder
  • 2016 : Ma famille t'adore déjà ! de Jérôme Commandeur : Jean
  • 2018 : La Finale de Robin Sykes : Roland Verdi
  • 2019 : Les Petits Flocons de Joséphine de Meaux : Charles
  • 2019 : All Inclusive de Fabien Onteniente : Édouard Laurent
  • 2019 : Just a Gigolo d'Olivier Baroux : Sammy
  • 2019 : Joyeuse retraite ! de Fabrice Bracq : Philippe
  • 2020 : Brutus vs César de Kheiron : Rufus
  • 2020 : Hommes au bord de la crise de nerfs d'Audrey Dana
  • 2021 : Do you do you Saint-Tropez de Nicolas Benamou

Théâtre

  • 1971 - 1974 : pièces du Splendid
  • 1975 : Ma tête est malade, Le Splendid
  • 1976 : Le Pot de terre contre le pot de vin, Le Splendid
  • 1976 : Ginette Lacaze de Coluche
  • 1977 : Amour, coquillages et crustacés, Le Splendid
  • 1979 : Le père Noël est une ordure, Le Splendid
  • 1988 : L'Ex-femme de ma vie de Josiane Balasko, théâtre du Splendid Saint-Martin
  • 2007 : Biographie sans Antoinette de Max Frisch, mise en scène Hans Peter Cloos, théâtre de la Madeleine
  • 2010 : Grand Écart de Stephen Belber, mise en scène Benoît Lavigne, théâtre de la Madeleine
  • 2011-2012 : Grand Écart de Stephen Belber, mise en scène Benoît Lavigne, tournée
  • 2012 : Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor, lecture dirigée par Delphine de Malherbe, théâtre Antoine
  • 2013 : Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor, lecture dirigée par Delphine de Malherbe, théâtre du Chêne noir (festival d'Avignon), tournée, Soho Theatre (Londres)
  • 2016-2017 : Le Syndrome de l'écossais d'Isabelle Le Nouvel, mise en scène Jean-Louis Benoît, théâtre des Nouveautés, aux côtés de Bernard Campan, Florence Darel et Christiane Millet
  • 2019-2020 : Fleurs de soleil de Simon Wiesenthal, mise en scène Steve Suissa, Théâtre Antoine, tournée
     

Télévision

  • 1980 : Une puce dans la fourrure de Jean-Marc Prévost : le locataire
  • 1981 : Au théâtre ce soir : Pieds nus dans le parc de Neil Simon, mise en scène Pierre Mondy, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny : Paul Bratteur, l'avocat débutant
  • 1982 : Le Voyageur imprudent de Pierre Tchernia : Pierre Saint-Menoux
  • 1982 : La Tribu des vieux enfants de Michel Favart : Louis
  • 1988 : Sueurs froides : épisode Le Chat et la souris d'Hervé Palud : Charles Vétheuil
  • 1992 : Les Danseurs du Mozambique de Philippe Lefebvre : Pierre
  • 1993 : Deux justiciers dans la ville (pilote de la série télévisée uniquement) de Franck Apprederis : Arnold
  • 2002 : Le Jeune Casanova de Giacomo Battiato : Bernis
  • 2003 : Daddy de Giacomo Battiato : Andreas Lazik
  • 2004 : L'Enfant de l'aube de Marc Angelo : Jean
  • 2004 : Si j'étais elle de Stéphane Clavier : Didier
  • 2010 : Le Grand Restaurant (divertissement) de Gérard Pullicino : un client du restaurant
  • 2010 : Le Pigeon de Lorenzo Gabriele : Hubert Dorante
  • 2011 - 2015 : Doc Martin (série, 4 saisons) : docteur Martin Le Foll
  • 2012 : L'Affaire Gordji : Histoire d'une cohabitation de Guillaume Nicloux : Jacques Chirac
  • 2014 : Les Témoins (série) de Hervé Hadmar : Paul Maisonneuve
  • 2017 : Scènes de ménages, enfin à la montagne! : Christian
     

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article