Michel Denisot, Line Renaud, Laurent Baffie... Ils font leurs adieux à une «légende des nuits parisiennes»

Publié le par Le Figaro par Annabelle Georges

Élus et personnalités ont partagé leur émotion sur les réseaux sociaux à la suite de l’annonce du décès de Michou, le célèbre directeur du cabaret du 80 de la rue des Martyrs.

L’actrice et chanteuse Line Renaud était une habituée de Chez Michou et une amie du directeur du cabaret. APS-Medias/APS-Medias/ABACA

L’actrice et chanteuse Line Renaud était une habituée de Chez Michou et une amie du directeur du cabaret. APS-Medias/APS-Medias/ABACA

«Bye bye ma belle Bleue». Les hommages affluent depuis l’annonce de la disparition du Prince bleu, surnommé ainsi en raison de son goût invétéré pour le bleu. Michou, star des soirées à Montmartre et flamboyant propriétaire du cabaret transformiste Chez Michou s’est en effet éteint ce dimanche à l’âge de 88 ans. Six décennies durant, le cabaret a accueilli stars de la chanson, acteurs, femmes et hommes politiques entre ses murs. Tous ont tenu à rendre un dernier hommage à celui qui a bouleversé les codes du spectacle parisien.

«Michou c’était Paris!». L’actrice et chanteuse Line Renaud, qui a fréquenté à de nombreuses reprises le mythique lieu de spectacle, a posté une photographie sur Twitter après l’annonce de la nouvelle. On la voit assise, tout de bleu vêtue, aux côtés du directeur de cabaret. «Comme moi il voyait la vie en bleu», ajoute-t-elle.

Sur Twitter, Michel Denisot fait ses adieux à «une légende des nuits parisiennes». L’animateur n’est pas avare de compliments envers Michou, qu’il qualifie de «gentil et caustique», «généreux et lucide».

Le vice-président de l’Assemblée nationale Hugues Renson célèbre également un «homme d’engagement, de fête et de tolérance», qui «aimait les gens».

«Michou restera l’icône du cabaret parisien» a déclaré à l’AFP la chanteuse Mireille Mathieu, personnage récurrent du spectacle et qui avait joué dans La Bonne Année de Claude Lelouch son propre rôle au côté de son «double» de chez Michou. «Enjoué, plein d’humour il était entouré des meilleurs transformistes qui imitaient à la perfection et sans vulgarité les artistes. Son cabaret était l’endroit incontournable des nuits et des fêtes parisiennes.»

«Bye bye ma belle Bleue», tweete l’acteur et humoriste Jonathan Lambert. Le message s’accompagne d’une photo, le montrant assis en compagnie de Michou, un verre à la main.

Un hommage à celui que Lambert parodie à partir du début des années 2000, lui inspirant le personnage décalé de Blue Michou. Il l’incarne à plusieurs reprises lors de ses passages dans l’émission On n’est pas couché.

Faisant part de sa «profonde émotion», le ministre de la Culture Franck Riester a salué sur Twitter «une figure généreuse et mythique de la nuit parisienne. Son cabaret restera toujours synonyme de tolérance et de fête».

L’animateur et humoriste Laurent Baffie adresse quant à lui une émouvante déclaration d’amour à la star décédée. «Michou je t’aime. Montmartre va être bien triste sans toi», écrit-il.

Une tristesse partagée par les élus Jean-Luc Romero-Michel et Anne Hidalgo, qui regrettent tous deux la perte de cet «amoureux de Montmartre» et de «l’homme libre et fier qu’il fut».

«À bientôt pour d’autres fous rires!», conclut Jean-Luc Romero-Michel dans son message d’adieu.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article