Baie de Saint-Malo. Des balles de la Seconde Guerre mondiale remontent à la surface

Publié le par Ouest-France par Isabelle LÊ

Sous l’effet conjugué des grandes marées et des tempêtes, des munitions ont été retrouvées sur la plage de l’île de Cézembre, en baie de Saint-Malo.

Oxydées, les munitions retrouvées à Cézembre peuvent notamment présenter des risques. | DR

Oxydées, les munitions retrouvées à Cézembre peuvent notamment présenter des risques. | DR

Après la succession de trois tempêtes de Sud-Ouest qui a fait s’envoler le sable et un épisode de grandes marées, des munitions ont été découvertes sur la plage de l’île de Cézembre.

Pas un événement rare, souligne Frank Meslier, restaurateur installé sur l’île qui fait face à Saint-Malo. "On en retrouve après chaque grande marée. Mais là quand même, il y en avait beaucoup", constate le patron du Repaire des Corsaires.

"Elles proviennent probablement de la même caisse. Nous les avons quasiment toutes trouvées au même endroit."

Même si les balles sont oxydées, elles peuvent présenter un danger. "Elles pourraient contenir du phosphore qui est inflammable", met en garde le commissariat de Saint-Malo qui invite à le contacter en cas de trouvaille.

L’île de Cézembre, occupée par les Allemands, a été le théâtre d’intenses combats. L’îlot détient un triste record, celui de l’endroit le plus bombardé durant la Seconde Guerre mondiale. Du napalm et des bombes au phosphore y ont même été déversés.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article