Kirk Douglas, dernier grand monstre d'Hollywood, est décédé à 103 ans

Publié le par RTL par Sarah Belien et AFP

L'acteur américain Kirk Douglas, fils d'immigrés juifs désargentés devenu une icône de l'âge d'or d'Hollywood, est mort mercredi 5 février à l'âge de 103 ans.

Kirk Douglas, dernier monstre sacré de Hollywood, est mort Crédit Image : Matt Sayles/AP/SIPA | Crédit Média : Stéphane Boudsocq

Kirk Douglas, dernier monstre sacré de Hollywood, est mort Crédit Image : Matt Sayles/AP/SIPA | Crédit Média : Stéphane Boudsocq

Sa fossette au menton et son sourire en coin étaient aussi légendaires que ses films. L'acteur américain Kirk Douglas, icône de l'âge d'or d'Hollywood, est décédé mercredi 5 février à l'âge de 103 ans, a annoncé son fils Michael Douglas.

"C'est avec une immense tristesse que mes frères et moi vous annonçons que Kirk Douglas nous a quittés aujourd'hui à l'âge de 103 ans. Pour le monde, il était une légende, un acteur de l'âge d'or du cinéma (...) mais pour moi et mes frères, Joel et Peter, il était simplement papa", écrit Michael Douglas sur sa page Facebook.

De son vrai nom Issur Danielovitch Demsky, Kirk Douglas était né le 9 décembre 1916 à Amsterdam, petite ville de l'Etat de New York. Malgré son enfance misérable, ou peut-être à cause d'elle, ce fils de chiffonnier juif ayant fui la Russie n'avait d'yeux que pour le cinéma. La star de cinéma embrassera le succès dans les années 50. 

Kirk Douglas a enchaîné une centaine de films, dont les meilleurs sont devenus des classiques comme 20.000 lieues sous les mers (1954), Les Sentiers de la gloire (1957) de Stanley Kubrick, qu'il retrouve pour Spartacus (1960) un péplum qui en a fait une vedette mondiale. C'est d'ailleurs avec le hashtag #IamSpartacus que de nombreux anonymes lui rendaient hommage mercredi soir sur les réseaux sociaux.

"Kirk a eu une belle vie et il laisse derrière lui des films pour les générations à venir, et le souvenir d'un philanthrope reconnu qui a œuvré pour le bien public et la paix dans le monde", a également écrit son fils.

Les hommages de grands noms du cinéma se sont multipliés. "Kirk a gardé son charisme de star de cinéma jusqu'à la fin de sa vie merveilleuse", a écrit Steven Spielberg au magazine spécialisé Hollywood Reporter, ajoutant que ses "notes manuscrites, ses lettres et ses conseils paternels" lui manqueraient.

En hommage à Kirk Douglas, Paris Première bouscule ses programmes ce soir. La chaîne diffusera à 20h50 Les Sentiers de la Gloire, suivi d'un documentaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article