L'ancien ministre Michel Charasse est mort à l'âge de 78 ans

Publié le par BFMTV par Hugo Septier

Ce proche de François Mitterrand, et figure emblématique de la politique dans le Puy-de-Dôme, était atteint d'une longue maladie. 

L'ancien ministre Michel Charasse est mort à l'âge de 78 ans

Ancien ministre du Budget et conseiller de François Mitterrand, Michel Charasse est mort la nuit passée à l'âge de 78 ans, a appris BFMTV auprès du conseil départemental du Puy-de-Dôme. Selon France Bleu, il était atteint d'une longue maladie.

Membre du Conseil constitutionnel jusqu'en mars 2019, cette ancien cadre du Parti socialiste avait été décoré en janvier passé des insignes d'officier de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron.

    "La République pleure ce jour un de ses serviteurs les plus passionnés. Michel Charasse s'en est allé. L'esprit de ses combats, la force de son engagement ne nous quitteront pas", a réagi sur Twitter le président de la République."

Longue carrière politique 

Après avoir longtemps siégé au Sénat, Michel Charasse avait été exclu du PS en 2008, quelques mois après avoir froissé son parti en recevant, entre les deux tours de la présidentielle de 2007, le candidat de la droite Nicolas Sarkozy dans sa mairie de Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme).

Michel Charasse laisse derrière lui une riche carrière politique. Maire pendant plus de 20 ans de la commune de Puy-Guillaume dans le Puy-de-Dôme, il a été, entre 1979 et 1987, conseiller régional d’Auvergne.

Parallèlement, il est devenu, entre 1981 et 1988, sénateur du Puy-de-Dôme en remplacement de Roger Quillot, devenu ministre de l’Urbanisme et du Logement de François Mitterrand. Au détour des années 1990, Michel Charasse est finalement devenu conseiller général du département avant de devenir vice-président du Puy-de-Dôme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article