La justice iranienne a confirmé la peine de mort d’un agent de la CIA pour espionnage d’un programme nucléaire

Publié le par News Front France

Le plus haut tribunal iranien a déclaré a confirmé une condamnation à mort prononcée contre un agent de la CIA (US Central Intelligence Agency) pour ses tentatives d’espionnage des sites nucléaires civils de la République islamique.

La justice iranienne a confirmé la peine de mort d’un agent de la CIA pour espionnage d’un programme nucléaire

«La Cour suprême a récemment confirmé une condamnation à mort prononcée contre Amir Rahimpour, qui était un agent de la CIA très bien payé cherchant à transmettre des informations sur le programme nucléaire iranien au service de renseignement américain. Il sera bientôt tenu responsable », a déclaré mardi le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Esmaeili.

Il a ajouté que deux autres espions, qui collectaient des informations pour les États-Unis sous le couvert d’une organisation caritative, ont également été condamnés à dix ans de prison pour espionnage.

Le couple a également été condamné à cinq ans de prison chacun pour des actes contre la sécurité nationale iranienne.

Le 22 juillet de l’année dernière, le ministère iranien du Renseignement a annoncé qu’il avait identifié et détruit un réseau intégré d’agents de la CIA à l’intérieur du pays.

Le directeur général du contre-espionnage du ministère a déclaré à l’époque que l’Iran avait capturé 17 espions professionnels travaillant pour le compte de la CIA tout au long de l’année 2018 et que certaines des personnes arrêtées avaient été condamnées à mort, selon les médias.

«Les espions identifiés ont été employés dans des centres sensibles et vitaux du secteur privé dans les domaines économique, nucléaire, infrastructurel, militaire et cybernétique … où ils ont collecté des informations classifiées», a déclaré un responsable anonyme dans un communiqué.

Le dernier espion américain à être exécuté en Iran était Shahram Amiri, un scientifique nucléaire reconnu coupable d’avoir divulgué les informations les plus secrètes du pays aux États-Unis. Sa condamnation à mort a été exécutée en 2016.
 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article