Mort d'Hervé Bourges : ce qu'il faut retenir de cette figure des médias

Publié le par Le Journal des Femmes par Marie Dis

Ancien président et PDG de plusieurs grands groupes de télévisions, Hervé Bourges était un grand défenseur de la francophonie et un passionné d'Afrique. Il s'est éteint le 23 février, à l'âge de 86 ans. 

FACELLY/SIPA

FACELLY/SIPA

Hervé Bourges, figure de l'audiovisuel français est décédé dimanche 23 février, à l'âge de 86 ans. Journaliste et patron des groupes TF1 et France Télévisions, il s'est également beaucoup investi dans l'avenir politique de l'Algérie et des pays du Tiers-monde.

Né à Rennes (Ille-et-Vilaine) en 1933, Hervé Bourges sort diplômé de l'École supérieur de journalisme de Lille en 1955 et démarre son activité dans le journal Témoignage Chrétien, qui s'oppose à la guerre d'Algérie. Il découvre le pays pendant deux ans, à l'occasion de son service militaire, pendant lequel on lui confie l'organisation du Théâtre des Armées.

A son retour en France, Hervé Bourges entre au cabinet du ministre de la Justice et fait régulièrement des aller-retours pour rencontrer les chefs du Front de Libération Nationale. Il côtoie alors Ahmed Ben Bella, dont il devient le conseiller après son investiture en tant que premier président algérien en 1963.

Hervé Bourges reste plusieurs années en Algérie, où il est emprisonné après la chute de Ben Bella en 1965. Sa libération n'est possible qu'après l'intervention croisée du cardinal Duval à Alger et du jeune Jacques Chirac, alors conseiller du Premier ministre Georges Pompidou. Bourges fonde ensuite l'École de journalisme de Yaoundé (Cameroun).

Puis Hervé Bourges prend la tête de différentes institutions françaises. Président de l'ESJ de Lille, il s'impose à la tête de Radio France Internationale, TF1 puis Antenne 2 et France 3, jusqu'à l'unification des chaînes sous le groupe France Télévisions en 1992.

Après deux années passées en tant qu'ambassadeur de la France auprès de l'Unesco, il est désigné président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel en 1995.

Hommage à Hervé Bourges sur Twitter

L'annonce de sa disparition a touché beaucoup de personnalités médiatiques, dont Mathieu Gallet ou Delphine Ernotte, qui dirige aujourd'hui le groupe France Télévisions. La nouvelle a également ému Michel Denisot ou Leïla Kaddour qui ont fait leurs premiers pas dans le métier sous l’œil bienveillant d'Hervé Bourges.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article