Avec "De Gaulle", Isabelle Carré brise les clichés autour de "Tante Yvonne"

Publié le par RTL par Marie-Pierre Haddad, Journaliste RTL

NOUS L'AVONS VU - L'actrice qui incarne Yvonne de Gaulle, dans le film de Gabriel Le Bomin qui sort le 4 mars, se dévoile sous les traits d'une épouse intrigante et stratège.

Le général De Gaulle et son épouse Yvonne, lors de l'appel du 18 juin 1940 Crédit : SND

Le général De Gaulle et son épouse Yvonne, lors de l'appel du 18 juin 1940 Crédit : SND

L'histoire dans l'histoire. Lambert Wilson et Isabelle Carré incarnent le général et son épouse Yvonne, dans De Gaulle. Ce long-métrage qui sort en salles le 4 mars prochain retrace la période allant de mai à juin 1940. Le réalisateur Gabriel Le Bomin nous replonge dans les jours et les semaines qui ont précédé l'appel à la Résistance du 18 juin 1940 sur la BBC. 

Avec De Gaulle, les spectateurs pourront ainsi en apprendre davantage sur l'épouse du général. Les Français qui entreront sous l'ère de la Ve République avec le général de Gaulle connaîtront à peine le son de sa voix. Pourtant, Yvonne de Gaulle joue un rôle clé auprès de celui qui deviendra le premier président de la Vème République. "Il me semblait important de montrer qu'à côté d'un grand homme comme Charles de Gaulle, il y avait aussi une femme qui était tout sauf transparente", explique le réalisateur. 

Dans ses Mémoires de Guerre, Charles de Gaulle évoquait avec pudeur sa relation avec son épouse. "Nous étions bien appuyés l'un contre l'autre", écrivait-il. Le général lui a d'ailleurs dédié son livre : "Pour vous Yvonne, sans qui rien ne se serait fait".

Une personnalité très discrète, dans l'ombre du général

Au micro de RTL, Isabelle Carré explique que son "travail était beaucoup plus simple" que celui de Lambert Wilson. "On n'a jamais entendu la voix d'Yvonne. C'est une image un peu désuète, floue, qui me laissait de la marge pour remplir les contours et faire ce que je voulais".

De Gaulle permet de découvrir celle que les Français ont moqueusement surnommé "Tante Yvonne". "J’avais moi aussi en tête l’image d’une femme un peu 'popote', désuète, dans ses casseroles, reconnaît l'actrice. Mais justement, cette discrétion m’intriguait et j’avais très envie de creuser derrière tout cela… J’ai donc regardé des documentaires, des reportages, même s’il existe très peu de choses". 

Elle découvre ainsi que cette apparence effacée n'avait rien pour déplaire à Yvonne de Gaulle. "Je crois que cela l’arrangeait et lui permettait de se cacher derrière pour avoir les mains libres et être complètement elle-même…Yvonne de Gaulle a même utilisé la presse et les premières photos 'people' de l’époque, pour se dévoiler en femme très sage en train de coudre derrière Charles ! Je trouve que c’est au final assez malin. Je comprends totalement ce retrait volontaire et la liberté qu’elle en a tirée…", confie Isabelle Carré.

Une femme de combat

Yvonne de Gaulle a aussi fait face à la guerre. Avec sa famille, elle fuit les nazis à plusieurs reprises. "La famille de Gaulle en juin 40 n’a pas d’autre choix elle aussi que de prendre la route et de se retrouver sur un bateau, sans savoir où il va arriver. C’est là où l’intuition d’Yvonne est extraordinaire car Charles n’aurait sans doute pas eu les mains libres pour accomplir ce destin dont vous parlez si elle et les enfants étaient restés en France", raconte celle qui interprète l'épouse du général de Gaulle à l'écran.

Lambert Wilson et Isabelle Carré dans "De Gaulle" Crédit : SND

Lambert Wilson et Isabelle Carré dans "De Gaulle" Crédit : SND

Une vie beaucoup moins narrée que celle du général, mais tout aussi engagée. "Yvonne de Gaulle a fait beaucoup de choses, notamment après-guerre avec la Fondation Anne de Gaulle pour les jeunes filles handicapées mentales, en arrachant des moyens financiers, obtenant les soutiens nécessaires : c’est une femme de combat", explique Isabelle Carré. Le couple de Gaulle restera marqué par le décès de leur fille trisomique, Anne. Avec De Gaulle, on entre dans l'intimité d'un couple d'exception. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article