Bias. Les anciens combattants cherchent un président

Publié le par La Dépêche du Midi par notre correspondant local Lucien Mercier

André Chalibat (3e à partir de la gauche) a décidé à passer la main./Photo DDM, Lucien Mercier

André Chalibat (3e à partir de la gauche) a décidé à passer la main./Photo DDM, Lucien Mercier

Créée en 1972, l’Amicale biassaise des anciens combattants est la doyenne des associations de la commune. Placée sous la présidence d’André Chalibat, elle vient de tenir sa 48e assemblée générale en présence du premier magistrat Michel Mingo. Le président ouvrit la séance en faisant respecter une minute de silence à la mémoire des trois adhérents Casimir Drobenko, André Fournier et Yves Guéret, décédés au cours de l’exercice écoulé, ainsi que des militaires disparus sur les différents théâtres d’opérations, notamment au Mali.

Il enchaîna en indiquant que l’Amicale comprenait 31 membres en 2019 et en adressant des remerciements à la mairie pour son écoute et sa subvention annuelle, aux porte-drapeaux, à ses assesseurs, sans oublier les commerçants et les particuliers pour leur générosité à l’occasion de la bourriche proposée lors du repas fraternel du 11-Novembre.

Les diverses cérémonies

Le rapport moral du secrétaire Jean-Pierre Bourdonnec se concentra autour des différentes cérémonies patriotiques organisées par ses soins et de celles auxquelles elle a participé. Le rendez-vous du 11-Novembre a été particulièrement suivi, avec la présence très appréciée des enfants des écoles. Comme chaque année, il s’est déroulé en trois temps : d’abord face au monument aux morts de la place du 18 juin-1940, puis devant l’ancien monument de la rue de Brondeau, enfin devant la stèle du GF 13, le groupe de résistants intégré à l’Amicale, de la rue Jean-Malbec. Le repas, qui a suivi, a réuni 63 personnes.

André Chalibat reprit la parole pour signaler que l’Amicale avait envoyé sa lettre de démission d’adhérent au Comité d’entente du Villeneuvois, l’expérience ne s’étant pas avérée concluante.

Le président démissionnaire

Le compte rendu du trésorier Francis Vergnol fit apparaître la bonne santé des finances. Membres du tiers sortant du CA, Cécile Beaudu, Albert Hodara et Marcel Lavelle furent réélus.

André Chalibat annonça alors avec force devant une assistance surprise qu’il lâchait les rênes : "Voilà 50 ans que je m’ investis dans le monde professionnel agricole au conseil municipal, dans la vie associative et autres. À 84 ans, il est temps pour moi de vivre en toute quiétude." Silence dans la salle. Juste quelques langues qui se délient pour évoquer le vieillissement des troupes avec, pour corollaire, la mort inéluctable de l’Amicale. Devant l’absence de volontaire pour assurer la relève du président, il a été décidé de réunir prochainement quelques adhérents "jeunes" qui se sont montrés non opposés à une gouvernance collégiale. Sinon…

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article