Brigitte Lahaie : Bernard Pivot l'a sortie du porno !

Publié le par France Dimanche par Lili Chablis

A l'époque, le célèbre animateur d'Apostrophes n'a pas hésité à venir au secours de celle qu'on surnommait alors "la scandaleuse"... 

Brigitte Lahaie : Bernard Pivot l'a sortie du porno !

Ses fidèles se comptent par milliers. Sans doute parce qu'elle a su les toucher au cœur en les écoutant parler de leurs problèmes sexuels… Depuis dix neuf ans, d'abord sur l'antenne de RMC, dans son émission Lahaie, l'amour et vous, et depuis, sur Sud Radio, où elle anime l'après-midi, une quotidienne de deux heures, cette blonde au timbre grave et sensuel recueille les confidences les plus intimes des auditeurs. Oreille attentive, dispensant sans jamais juger ses conseils avisés, Brigitte Lahaie rassure, console, encourage.

Oui, il n'est pas exagéré de dire que cette ancienne icône du X a réussi une reconversion XXL qui n'était pas gagnée d'avance, loin de là ! Une reconversion qu'elle doit à un homme, comme elle vient de le confier à Maïtena Biraben dans son émission Les Grands Entretiens, diffusée sur LCP.

En 1976, Brigitte a 20 ans lorsqu'elle tourne son premier film pornographique. Une centaine d'autres suivront, avant qu'elle ne décide de mettre un terme à sa carrière de star du hard, quatre ans plus tard.

Elle veut s'essayer à d'autres genres cinématographiques, mais son image lui colle à la peau et l'empêche de décrocher de grands rôles dans des productions… « traditionnelles ». En 1987, elle raconte ses bonheurs et déboires d'actrice, dans une autobiographie Moi, la scandaleuse, parue chez Filipacchi. La maison d'édition fait parvenir le livre à Bernard Pivot qui fait la pluie et le beau temps en matière de littérature avec son émission Apostrophes, sur Antenne 2.

Pourquoi l'animateur, qui reçoit chaque semaine des dizaines de romans et d'essais, lit-il celui-ci plutôt qu'un autre ? Toujours est-il que l'ouvrage le séduit. Il invite donc son auteure, lui donnant l'occasion de montrer aux téléspectateurs qu'elle n'est pas seulement un corps, mais une tête et, qui plus est, une plume. « Il a donné une sorte de crédibilité à mon livre qui du coup s'est très très bien vendu », raconte Brigitte. Aujourd'hui encore, elle garde une profonde reconnaissance envers l'ancien président de l'académie Goncourt. En effet, en lui ouvrant les portes d'Apostrophes, il a initié l'exemple : « J'ai été reçue dans énormément d'émissions de télé parce qu'on pouvait m'inviter, parce que j'étais passée à Apostrophes. »

Et comme cette femme intelligente passe très bien au petit écran, des chaînes du câble lui confient quelques émissions sur la sexualité. En 2001, la direction de RMC, sous le charme, lui ouvre son antenne… avec le succès que l'on sait.

Depuis Brigitte s'épanouit dans cette activité où elle est devenue « une accoucheuse d'âme », comme elle se plaît à le définir.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article