Lambert Wilson dans "De Gaulle" : "C'est très intimidant d'interpréter un rôle historique"

Publié le par RTL par David Buron

Lambert Wilson et Isabelle Carré sont à l'affiche du biopic "De Gaulle" réalisé par Gabriel Le Bomin, en salles le 04 mars prochain. Le comédien revient notamment sur l'impact d'un tel rôle sur lui...

Lambert Wilson dans "De Gaulle" : "C'est très intimidant d'interpréter un rôle historique"

Il avait déjà incarné l'abbé Pierre en 1989 dans Hiver 54 de Denis Amar ou plus récemment le commandant Cousteau dans L'Odyssée de Jérôme Salle en 2016. Cette fois-ci et pour la première fois sur grand écran, Lambert Wilson enfile l'uniforme du Général de Gaulle pour les besoins du nouveau film éponyme réalisé par Gabriel Le Bomin (Nos patriotes en 2017). 

Ce biopic se concentre principalement sur une courte, mais intense, période en 1940. Ce mois de juin qui va tout changer dans le destin de Charles de Gaulle mais également dans le destin de la France. Confronté à l'effondrement militaire et politique dans l'hexagone, il va alors rejoindre Londres tandis que sa femme Yvonne, et leurs trois enfants, tenteront de fuir l'avancée allemande. De Gaulle, c'est aussi l'histoire d'un couple. On y découvre l'intimité d'Yvonne et Charles et la forte relation qui les liait.

Au micro de Stéphane Bern ce matin, Lambert Wilson est revenu sur l'impact de ce rôle historique. Pour lui, cela peut être "très intimidant" : "Mais on oublie très rapidement les responsabilités face au mythe pour se concentrer simplement sur le fait d’avoir à l’interpréter. Ça devient un rôle comme un autre, sinon on est écrasé. Et curieusement, l’écrasement a lieu mais maintenant", explique-t-il avant de continuer : "On avait présenté le film l’autre jour à l’Ecole Militaire devant un parterre de hauts gradés, y compris le chef de l’état-major français et je me suis dit : ‘Pour ces gens-là, de Gaulle est le fondateur dans leur désir de faire ce métier’ (…) C’était un parterre de spécialistes et ça, ça m’a impressionné".

Pour porter ce film bouleversant, Lambert Wilson donne la réplique à Isabelle Carré, Laurent Stocker, Olivier Gourmet dans la peau du président du Conseil Paul Reynaud, Catherine Mouchet, Pierre Hancisse, Sophie Quinton, Gilles Cohen mais aussi Tim Hudson sous les traits du Premier Ministre anglais Winston Churchill.

Lambert Wilson dans "De Gaulle" : "C'est très intimidant d'interpréter un rôle historique"

L'histoire : Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle (Lambert Wilson), fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle (Isabelle Carré), est son premier soutien, mais très vite les événements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.

Découvrez la bande-annonce du film...

Ce n'est pas la première fois que Charles de Gaulle est incarné à l'écran. A la télé, l'ancien Président français a été joué par Bernard Farcy dans Le Grand Charles en 2006, Michel Vuillermoz dans le docu-fiction Ce jour-là, tout a changé en 2009 et Patrick Chesnais dans Je vous ai compris trois ans plus tard.

En salles le 04 mars prochain, De Gaulle est en partenariat avec RTL.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article