Lia Origoni

Publié le par Mémoires de Guerre

Lia Origoni (née le 20 octobre 1919 à La Maddalena en Sardaigne) est une actrice et chanteuse soprano lyrique italienne. Le répertoire de Lia Origani comprend les mélodies italiennes traditionnelles, la chanson française romantique (Édith Piaf et les premiers succès de Jacques Brel) ainsi que les ballades du jazz américain, en particulier Cole Porter. 

Lia Origoni

Carrière

Lia Origoni est née dans une famille ayant une certaine disposition pour l'expression artistique. Ainsi son oncle Giacomino Origoni fut un des premiers acteurs du cinéma muet italien. Elle fit ses débuts en 1934 quand le ténor Bernardo De Muro, hôte à Caprera de Clelia Garibaldi, fille de Giuseppe Garibaldi, chanta durant une commémoration devant la tombe du père de la nation italienne. Sur les conseils du ténor et de la fille de Garibaldi, Lia abandonna ses études de violon pour se consacrer uniquement au chant. Elle remporta le concours du Teatro dell'Opera di Roma où elle étudia le chant.

Le 25 décembre 1940 Lia fait ses débuts au Teatro Valle à Rome dans la revue musicale « Lorsque vous vous y attendez le moins » de Michele Galdieri  avec Toto et Anna Magnani. L'année suivante, toujours dans une pièce de Galdieri, « Il est parfois agréable de marcher », avec Alberto Rabagliati, Delia Lodi, Tina Pica et Virgilio Riento. Elle chante en 1940 dans le Turandot de Giacomo Puccini avec Tito Gobbi et Galliano Masini. Entre 1942-1943 Lia Origoni est à Berlin où elle joue dans des théâtres de boulevard.

Le 25 juillet 1943 elle quitte l'Allemagne pour rentrer en Italie. Lia Origani travaille à l'EIAR (Ente Italiano per le Audizioni Radiofoniche) de Florence. Après 1944 elle est à Venise où elle prend des cours de diction avec Memo Benassi et Giulio Stival qui lui proposent le rôle de femme fatale dans l'opérette « Addio giovinezza! » mise en scène au théâtre « Carlo Goldoni » de Venise.

En 1948 Lia s'engage avec la RAI pour une série d'émissions de radio. En 1949, elle aborde le répertoire du cabaret français. En 1950 elle est au Teatro Sistina à Rome avec Toto et au Teatro San Carlo de Naples où elle joue le rôle de Polly Peachum dans l'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht dirigé par Anton Giulio Bragaglia et à Turin en 1951 dans « La Veuve joyeuse ». Elle collabora à la radio française entre 1953 et 1958 puis quitta la scène lyrique en 1964 pour se retirer en Sardaigne au milieu des années 1980.

Théâtre

« Quand vous vous y attendez le moins », de Michele Galdieri, avec Totò, Anna Magnani, Vera Worth, Lia Origoni, Mario Castellani, Gianni Cajafa, Harry Feist, musique d'Alessandro Derewirsky, mise en scène de l'auteur, Compagnia Grandi Riviste Totò di Remigio Paone, première donnée au Teatro Quattro Fontane de Rome le 25 décembre 1940.

Discographie

  • Gioia di Vivere, avec Bruno Canfora
  • Juke-box sentimentale avec Piero Umiliani, 1959
  • Souvenir de Paris N.1 avec Marcello De Martino et Piero Umiliani
  • Souvenir de Paris N.2 avec Marcello De Martino et Piero Umiliani
  • Souvenir de Paris N.3 avec M. De Martino et P. Umiliani, orchestra de Bruno Canfora
  • Classicamente N.1 avec P. Umiliani et Loredana Franceschini
  • Classicamente N.2 Ensemble da camera de Piero Umiliani, avec Mario Gangi, Vittoria Annino et L. Franceschini
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article