Marshall Tonie

Publié le par Mémoires de Guerre

Tonie Marshall, née le 29 novembre 1951 à Neuilly-sur-Seine et morte le 12 mars 2020, est une actrice, réalisatrice et scénariste de cinéma franco-américaine. Elle est à ce jour l'unique réalisatrice à avoir été primée du César du meilleur réalisateur. 

Marshall Tonie
Marshall Tonie
Marshall Tonie

Carrière

Tonie Marshall est la fille de l'actrice française Micheline Presle et de l'acteur, réalisateur et producteur américain William Marshall. Elle est la demi-sœur de l'acteur Mike Marshall, fils de l'actrice Michèle Morgan, qui a été la première épouse de son père. Enfant, Tonie Marshall grandit à côté du cinéma d'art et d'essai le Studio des Ursulines à Paris, sa chambre donnant sur la cabine du projectionniste. Pendant son adolescence, elle suit des cours de danse avant de s'inscrire à des leçons d'art dramatique auprès de Jean-Laurent Cochet. 

Elle débute au cinéma en tant que comédienne sous la direction de Jacques Demy en 1972, dans L'Événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune. En 1974, elle rejoint la troupe du Théâtre Populaire de Reims de Robert Hossein. Puis elle joue de nombreux seconds rôles dans des séries télévisées et quelques comédies dont Les Sous-doués de Claude Zidi en 1980, où elle campe une prof d'histoire-géographie malmenée par la bande de cancres dirigée par Daniel Auteuil. À la télévision, on la voit dans les séries humoristiques de Jean-Michel Ribes Merci Bernard et Palace.

En 1986, elle enregistre avec Steve Beresford, John Zorn et David Toop, l'album Deadly Weapons, en tant que récitante. Elle participe également l'année suivante à L'Extraordinaire Jardin de Charles Trenet de Steve Beresford, comme vocaliste. Elle passe à la réalisation en 1990 avec Pentimento, offrant à Antoine de Caunes l'un de ses tout premiers rôles au cinéma. Elle écrit elle-même ses films, pour la plupart des comédies de mœurs ou des chroniques douces-amères de personnages paumés, déprimés ou écorchés vifs comme Pas très catholique et Enfants de salaud, tous deux interprétés par Anémone.

En 2000, elle devient la première femme à recevoir le César du meilleur réalisateur pour la comédie dramatique à succès Vénus beauté (institut) qui souffle par ailleurs le César du meilleur film aux deux favoris : Jeanne d'Arc de Luc Besson et La Fille sur le pont de Patrice Leconte. Le film remporte également le César du meilleur scénario et vaut à la débutante Audrey Tautou le César du meilleur espoir féminin. Vénus beauté fera l'objet d'une adaptation télévisée en 2005 pour la chaîne Arte, sous le titre Vénus et Apollon.

En 2002, elle réunit Catherine Deneuve et William Hurt dans Au plus près du paradis, comédie romantique conçue comme un hommage à Elle et lui de Leo McCarey. L'année suivante, elle met en scène une parodie de téléachat sur fond de crise conjugale avec France Boutique, interprétée par Karin Viard, François Cluzet et Judith Godrèche. En 2008, elle retrouve l'une de ses actrices fétiches : Nathalie Baye, dans Passe-passe. Tonie Marshall dirige maintenant la société de production qu'elle a créée en 1993 : TaboTabo Films. En 2018, Tonie Marshall rejoint le mouvement de lutte contre les violences faites aux femmes, la Fondation des Femmes. Elle propose de porter symboliquement, un ruban blanc lors de la prochaine cérémonie des César. Le 2 mars 2018, nombre des participantes et des participants suivent cette invitation. Elle meurt le 12 mars 2020 « des suites d'une longue maladie ». 

Récompenses

  • 1995 : Prix de l'Aide à la Création de la Fondation Gan pour le Cinéma pour Enfants de salaud
  • Césars 2000 : César du meilleur film pour Vénus beauté (institut)
  • Césars 2000 : César du meilleur réalisateur pour Vénus beauté (institut)
  • Césars 2000 : César du meilleur scénario original ou adaptation pour Vénus beauté (institut)

Filmographie

Réalisatrice et scénariste
  • 1989 : Pentimento
  • 1994 : Pas très catholique
  • 1994 : 3000 scénarios contre un virus : court métrage Avant... mais après
  • 1996 : Enfants de salaud
  • 1998 : Vénus beauté (institut)
  • 2000 : Tontaine et Tonton
  • 2002 : Au plus près du paradis
  • 2003 : France Boutique
  • 2005 : Les Falbalas de Jean-Paul Gaultier (documentaire)
  • 2005 : Vénus et Apollon épisode Soin conjugal (série télé)
  • 2008 : Passe-passe
  • 2009 : X Femmes : court métrage Le Beau sexe
  • 2014 : Tu veux ou tu veux pas
  • 2017 : Numéro Une
Actrice
  • 1972 : What a Flash ! de Jean-Michel Barjol
  • 1973 : L'Événement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune de Jacques Demy : la présentatrice de Bobino
  • 1973 : L'Oiseau rare de Jean-Claude Brialy : Mlle Boudard
  • 1975 : Vous ne l'emporterez pas au paradis de François Dupont-Midi : Micheline, alias Sandy
  • 1976 : Mords pas, on t'aime d'Yves Allégret : l'institutrice
  • 1979 : Rien ne va plus de Jean-Michel Ribes : l'infirmière / la jeune fille
  • 1980 : Tout dépend des filles... de Pierre Fabre : Anna
  • 1980 : Les Sous-doués de Claude Zidi : Mlle Jumaucourt
  • 1981 : La Gueule du loup de Michel Léviant : la journaliste radio
  • 1983 : Archipel des amours - segment Remue-ménage de Jacques Davila : Françoise
  • 1984 : Paris vu par... 20 ans après - segment Rue du Bac de Frédéric Mitterrand : Claire
  • 1986 : Beau temps mais orageux en fin de journée de Gérard Frot-Coutaz : Brigitte
  • 1986 : Qui trop embrasse de Jacques Davila : Françoise
  • 1987 : Cœurs croisés de Stéphanie de Mareuil : Ninie
  • 1988 : Le Champignon des Carpathes de Jean-Claude Biette : Jenny
  • 1990 : La Campagne de Cicéron de Jacques Davila : Nathalie
  • 1993 : Chasse gardée de Jean-Claude Biette : Anne Bufières
  • 1996 : Pour rire ! de Lucas Belvaux : Juliette
  • 2008 : Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes : Laurence
  • 2011 : HH, Hitler à Hollywood de Frédéric Sojcher : elle-même

Théâtre

  • 1973 : Duos sur canapé de Marc Camoletti, mise en scène de l'auteur, Tournée Karsenty-Herbert
  • 1975 : Un jeu d'enfants de Martin Walser, mise en scène Maurice Attias, Théâtre Moderne
  • 1976 : Pour 100 briques t'as plus rien... de Didier Kaminka, mise en scène Henri Garcin, Théâtre La Bruyère
  • 1979 : Le Père Noël est une ordure du Splendid, mise en scène Philippe Galland, Le Splendid : Zézette (en remplacement de Marie-Anne Chazel)
  • 1983 : Batailles de Roland Topor, Jean-Michel Ribes, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre de l'Athénée
  • 1987 : Crimes du cœur de Beth Henley, mise en scène François Bourgeat, avec Elisabeth Depardieu et Ann-Gisel Glass, La Pépinière-Théâtre
  • 2008 : Batailles de Roland Topor, Jean-Michel Ribes, mise en scène Jean-Michel Ribes, avec Pierre Arditi, François Berléand, Théâtre du Rond-Point
  • 2011 : L’Amour, la mort, les fringues de Nora et Delia Ephron, mise en scène Danièle Thompson, Théâtre Marigny

Télévision

  • 1976 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Le Collier d'épingles de Claude Loursais : Caroline
  • 1976 : Au théâtre ce soir : Attends-moi pour commencer de Joyce Rayburn, adaptation Jean Marsan, mise en scène Michel Roux, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Edouard VII
  • 1980 : La Naissance du jour de Jacques Demy
  • 1980 : Les Roses de Dublin de Lazare Iglesis
  • 1981 : Les Amours des années folles, épisode La Femme qui travaille de Marion Sarraut
  • 1982-1984 : Merci Bernard de Jean-Michel Ribes
  • 1986 : Le Tiroir secret de Danièle Thompson
  • 1988 : Palace de Jean-Michel Ribes : la femme au collier d'émeraude/la femme à la tartine tombant du bon côté
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article