Ninchi Ave

Publié le par Mémoires de Guerre

Ave Maria Ninchi, née le 14 décembre 1915 à Ancône dans la province d'Ancône dans la région des Marches et morte le 10 novembre 1997 (à 81 ans) à Trieste dans la province de Trieste dans la région du Frioul-Vénétie Julienne, est une actrice italienne. 

Ninchi Ave
Ninchi Ave
Ninchi Ave

Carrière

Ave Ninchi débute au cinéma en 1944 et apparaît dans une centaine de films, italiens majoritairement. S'y ajoutent plusieurs films américains ou français, des coproductions, ainsi que le film britannique Retraite mortelle de Mike Hodges (1972, avec Michael Caine et Mickey Rooney). Son dernier film, sorti en 1974, est Lacombe Lucien (avec Pierre Blaise dans le rôle-titre) de Louis Malle, réalisateur qu'elle retrouve après Le Souffle au cœur (avec Benoît Ferreux et Lea Massari) en 1971. Parmi ses autres films notables, mentionnons Vivre en paix de Luigi Zampa (1947, avec Aldo Fabrizi) qui lui permet de gagner un ruban d'argent, Gendarmes et voleurs de Mario Monicelli et Steno (1951, avec Totò), Plein soleil de René Clément (1960, avec Alain Delon et Maurice Ronet), ou encore Un cri dans l'ombre de John Guillermin (1968, avec George Peppard et Inger Stevens).

Pour la télévision, entre 1960 et 1979, elle contribue à huit feuilletons, six téléfilms et une série. Durant sa carrière, Ave Ninchi est également très active au théâtre. Entre autres, elle joue avec Massimo Girotti dans Mademoiselle Julie d'August Strindberg, mise en scène par Luchino Visconti (en 1957), et avec Anna Magnani dans La Louve de Giovanni Verga, mise en scène par Franco Zeffirelli (en 1965). Elle est la cousine de l'acteur Carlo Ninchi (1897-1974) qu'elle croise dans cinq films, dont Messaline de Carmine Gallone en 1951, avec María Félix dans le rôle-titre. Elle est aussi la cousine de l'acteur Annibale Ninchi. Elle est enfin la mère de l'actrice Marina Ninchi (née en 1940), qui lui consacre une biographie publiée en 2004. 

Récompenses et distinctions

  • 1947 : Ruban d'argent de la meilleure actrice dans un second rôle pour Vivre en paix.

Filmographie

  • 1944 : Circo equestre Za-bum (en) de Mario Mattoli (film à sketches)
  • 1945 : Maria-Christine (Canto, ma sottovoce) de Guido Brignone
  • 1946 : Un jour dans la vie  (Un giorno nella vita) d'Alessandro Blasetti
  • 1946 : Devant lui tremblait tout Rome  (Avanti a lui tremava tutta Roma) de Carmine Gallone
  • 1946 : Un homme revient  (Un uomo ritorna) de Max Neufeld
  • 1946 : La nuit porte conseil" - "Rome ville libre (Roma città libera) de Marcello Pagliero
  • 1947 : Noël au camp 119 (Natale al campo 119) de Pietro Francisci
  • 1947 : Vivre en paix (Vivere in pace) de Luigi Zampa
  • 1947 : La Fille du capitaine  (La figlia del capitano) de Mario Camerini
  • 1947 : L'Honorable Angelina (L'onorevole Angelina) de Luigi Zampa
  • 1947 : Le Crime de Giovanni Episcopo (Il delitto di Giovanni Episcopo) d'Alberto Lattuada
  • 1948 : Les Années difficiles (Anni difficili) de Luigi Zampa
  • 1948 : Les Belles Années (Cuore) de Duilio Coletti et Vittorio De Sica
  • 1948 : Emigrantes d'Aldo Fabrizi
  • 1949 : Adieu Mimi (Addio Mimì !) de Carmine Gallone
  • 1949 : Au-delà des grilles (Le mura di Malapaga) de René Clément
  • 1949 : Cavalcata d'eroi (en) de Mario Costa
  • 1949 : Les Pompiers chez les pin-up (en) (I pompieri di Viggiù) de Mario Mattoli
  • 1950 : Demain il sera trop tard (Domani è troppo tardi) de Léonide Moguy
  • 1950 : Pacte avec le diable  (Patto con diavolo) de Luigi Chiarini
  • 1950 : Duello senza onore de Camillo Mastrocinque
  • 1950 : La Fille du mendiant (La figlia del mendicante) de Carlo Campogalliani
  • 1951 : Teresa de Fred Zinnemann
  • 1951 : La famiglia Passaguai d'Aldo Fabrizi
  • 1951 : Gendarmes et Voleurs (Guardie e ladri) de Mario Monicelli et Steno
  • 1951 : Paris est toujours Paris (Parigi è sempre Parigi) de Luciano Emmer
  • 1951 : Messaline (Messalina) de Carmine Gallone
  • 1951 : Le Diable au couvent (Il diavolo in convento) de Nunzio Malasomma
  • 1952 : Les Fiancés de Rome (Le ragazze di piazza di Spagna) de Luciano Emmer
  • 1952 : Un homme à détruire (Imbarco a mezzanotte) de Joseph Losey
  • 1952 : Serenata amara de Pino Mercanti
  • 1952 : Mademoiselle la présidente (La presidentessa) de Pietro Germi
  • 1952 : È arrivato l'accordatore de Duilio Coletti
  • 1953 : Canto per te  de Marino Girolami
  • 1953 : Un dimanche romain (La domenica della buona gente) d'Anton Giulio Majano
  • 1954 : La Grande Aventure (La grande avventura) de Mario Pisu
  • 1954 : Orage (Delirio) de Pierre Billon et Giorgio Capitani
  • 1954 : Toto cherche la paix  (Totò cerca pace) de Mario Mattoli
  • 1954 : L'Air de Paris de Marcel Carné
  • 1954 : J'ai choisi l'amour (Ho scelto l'amore) de Mario Zampi
  • 1956 : Le Bigame (Il bigamo) de Luciano Emmer
  • 1956 : Les Dix-huit Ans  (Le diciottenni) de Mario Mattoli
  • 1958 : Serenatella sciuè sciuè  de Carlo Campogalliani
  • 1959 : Les Noces vénitiennes (La prima notte) d'Alberto Cavalcanti
  • 1959 : Au risque de se perdre (The Nun's Story) de Fred Zinnemann
  • 1959 : Les Croûlants terribles  (Prepotenti più di prima) de Mario Mattoli
  • 1960 : Les Bonnes Femmes de Claude Chabrol
  • 1960 : Un mandarin pour Teo  (Un mandarino per Teo) de Mario Mattoli
  • 1960 : Plein soleil de René Clément
  • 1961 : Walter et ses cousins  (Walter e i suoi cugini) de Marino Girolami
  • 1961 : Les Sept Magnifiques  (Le magnifiche sette) de Marino Girolami
  • 1963 : Les Motorisées (Le motorizzate) de Marino Girolami
  • 1968 : Un cri dans l'ombre (House of Cards) de John Guillermin
  • 1971 : Le Souffle au cœur de Louis Malle
  • 1971 : La Grosse Combine (Il furto è l'anima del commercio) de Bruno Corbucci
  • 1971 : Sapho ou la Fureur d'aimer de Georges Farrel
  • 1972 : Retraite mortelle (Pulp) de Mike Hodges
  • 1974 : Lacombe Lucien de Louis Malle

Théâtre

  • 1941 : Les Trois Sœurs (Три сестры / Tre sorelle) d'Anton Tchekhov
  • 1949 : Médée (Μήδεια / Medea) d'Euripide
  • 1952 : Dialogues des carmélites (Dialoghi delle carmelitane) de Georges Bernanos
  • 1957 : Mademoiselle Julie (Fröken Julie / La contessina Giulia) d'August Strindberg, adaptation de Gerardo Guerrini, mise en scène de Luchino Visconti, avec Massimo Girotti (à Rome)
  • 1957 : Le Carrefour  (Il campiello) de Carlo Goldoni
  • 1963 : Ce soir on improvise (Questa sera si recita a soggetto) de Luigi Pirandello (à Catane)
  • 1964 : Les Nuées (Νεφέλαι / Le nuvole) d'Aristophane
  • 1965 : La Louve (La lupa) de Giovanni Verga, mise en scène de Franco Zeffirelli, avec Anna Magnani (à Florence)
  • 1968 : Liola (Liolà) de Luigi Pirandello (à Catane ; production reprise à Londres en 1970)
  • 1984 : Clizia  de Niccolò Machiavelli

Publications

  • 2004 : Marina Ninchi, Ave Ninchi : Una juventina fra teatro e fornelli, Seminario Luigi Veronelli, 130 pp (biographie).

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article