Pour son anniversaire, un vétéran de la Seconde Guerre mondiale reçoit des milliers de cartes du monde entier

Publié le par Actu par La Presse de la Manche

Pour son 100e anniversaire, Fred Arsenault espérait recevoir 100 ans lettres venus du monde entier. L'appel de son fils a été entendu puisqu'il en a reçu... 90 000 ! 

Le vétéran, qui espère 100 cartes d’anniversaire, laisse son adresse (La Presse de la Manche )

Le vétéran, qui espère 100 cartes d’anniversaire, laisse son adresse (La Presse de la Manche )

Au collège Etenclin, à La Haye (Manche), Elisa Bisson, professeure d’anglais, a participé à un très beau projet, pour lequel ses élèves ont été très motivés.

L’histoire débute le 5 février, sur les ondes de Radio Canada, quand Ron Arsenault, fils d’un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, souhaite faire un très joli cadeau d’anniversaire à son père Fred, qui fêtait ses 100 ans le vendredi 6 mars.

Fred Arsenault est un vétéran canadien, qui a combattu en France lors de la Seconde Guerre mondiale. Il a participé à la campagne d’Italie et à la libération des Pays-Bas. Lorsqu’il se trouvait dans les tranchées, Fred attendait tout particulièrement les lettres de son épouse. Une parenthèse de bonheur dans ces conditions de vie si difficiles, si loin de sa famille, de son pays. 

La nuit, dans l’obscurité, lorsque le calme était revenu, le vétéran lisait ces lettres pour oublier. Et pour ses 100 ans, il ne se doutait certainement pas qu’il en recevrait des milliers d’autres.

Les cartes des élèves haytillons (La Presse de la Manche)

Les cartes des élèves haytillons (La Presse de la Manche)

90 000 cartes reçues !

Malheureusement, aujourd’hui, Fred est veuf, mais son fils a lancé un touchant appel à la radio, convaincu que pour son père, ce serait un grand bonheur de recevoir des cartes d’anniversaire du monde entier.

Sensible à ce message, la professeure l’a partagé avec ses élèves de 5e et 3e. En cours d’anglais, ils ont étudié le Canada et échangé au sujet de la guerre de 39/45. Ensuite, chacun a pu rédiger une carte d’anniversaire pour le vétéran.

Le collège a ensuite adressé ces courriers à Toronto, pour un bel anniversaire au centenaire canadien. Un beau projet, une jolie histoire, une façon de perpétuer le devoir de mémoire, qui a une connotation particulière en Normandie.

Très rapidement, cette histoire a été relayée sur Twitter par la Légion royale canadienne et à l’instar des élèves manchois, ce sont des milliers de personnes qui ont envoyé une carte à Fred Arsenault. Un appel sur les réseaux sociaux qui a eu un retentissement international puisque le vétéran a reçu près de 90 000 lettres pour son anniversaire ! Et dire que son fils n’en espérait que 100…

La note finale d’une très belle histoire à laquelle les enfants ont participé avec plaisir, histoire de montrer une nouvelle fois que la Normandie est reconnaissante des actes de ces héros. 

Les élèves ont participé à cette folle expérience. (La Presse de la Manche)

Les élèves ont participé à cette folle expérience. (La Presse de la Manche)

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article