Shoah : 75 ans après la libération d'Auschwitz, la Côte d'Azur entretient, toujours, le devoir de mémoire

Publié le par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur par France Montagne

Depuis 16 ans, le Conseil régional Paca organise des visites commentées du camp d'Auschwitz, en Pologne, pour les scolaires. Chaque année, quelque 200 élèves effectuent ce voyage sur les traces de l'horreur. Souvent, ils sont accompagnés par un(e) survivant(e) de leur région. Un devoir de mémoire.

Camp de concentration d'Auschwitz, lors d'un des voyages du souvenir organisés par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes. / © Benoit Loth/FTV

Camp de concentration d'Auschwitz, lors d'un des voyages du souvenir organisés par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes. / © Benoit Loth/FTV

Au moment où nous commémorons le 75ème anniversaire de la libération des camps d'extermination et de concentration, et au moment où est dévoilé par le président de la République Emmanuel Macron le Mur des Noms rénové du Mémorial de la Shoah, à Paris, nous revenons sur LE devoir de mémoire entretenu dans la région PACA.

1 Français sur 6 ignore ce qu’est la Shoah

Un travail de mémoire qui ne semble pas superflu, si l'on s'en réfère au sondage publié, mercredi 22 janvier 2020, par Schoen Consulting (sourec AFP) : 

    57 % des Français ignorent le nombre de juifs – 6 millions – tués durant la Shoah, une proportion qui s'élève à 69 % chez les moins de 38 ans

Près de 100 voyages de la mémoire organisés en 16 ans dans les Alpes-Maritimes

En 2020 : 7 collèges azuréens

Le prochain voyage "mémoire" devrait se dérouler le 4 février prochain.

7 collèges y participeront  :

Jules Vernes de Cagnes-sur-Mer, les colleges Pagnol et St-Exupery de Saint-Laurent-du-Var, Gérard Philippe, Capron et Les Mûriers de Cannes et enfin Niki de Saint-Phalle de Valbonne.

Les survivants de la Soha de notre région, quand ils le peuvent encore, accompagnent les collégiens et lycéens azuréens.

C'est le cas de Zelda Sosnowski, 90 ans, rescapée de la Shoah et déportée à Auschwitz en août 1944, et de Daniel Wancier, enfant caché, Président du comité Yad Vashem, feront partie de la délégation de ce voyage.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article