Christian Bonnet, ministre de l’Intérieur sous Valéry Giscard d’Estaing, est mort

Publié le par Le Parisien par C.M. avec AFP

Âgé de 98 ans, celui qui a passé neuf années de sa vie au gouvernement sous Pompidou puis VGE, s’est éteint dans un Ehpad du Morbihan.

Celui qui racontait « être entré en politique comme on entre en religion » continuait à s’intéresser à la chose publique après 46 ans de carrière. Ici, en 2000, à Quiberon.  AFP/Marcel Mochet

Celui qui racontait « être entré en politique comme on entre en religion » continuait à s’intéresser à la chose publique après 46 ans de carrière. Ici, en 2000, à Quiberon. AFP/Marcel Mochet

Il s'est éteint de « sa belle mort » et pas des suites du coronavirus, a tenu à préciser sa petite-fille, Aziliz de Veyrinas. Christian Bonnet, qui fut ministre de l'Intérieur sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, est décédé mardi à l'âge de 98 ans dans une maison de retraite de Vannes (Morbihan). Aucun cas n'a été constaté dans l'Ehpad au sein duquel il résidait depuis quelques années.

Cet homme de droite modéré, longtemps membre de l'UDF, racontait « être entré en politique comme on entre en religion ». Il continuait à s'intéresser à la chose publique après 46 ans de carrière, et malgré son grand âge, même s'il n'avait plus d'engagement.

Quatre ans au ministère de l'Intérieur

Christian Bonnet a passé neuf années de sa vie au gouvernement, sous les présidences de Georges Pompidou et de Valéry Giscard d'Estaing. Secrétaire d'État au Logement de 1972 à 1974 sous l'autorité du Premier ministre Pierre Messmer, il a ensuite géré le portefeuille de l'Agriculture sous Jacques Chirac et Raymond Barre, entre 1974 et 1977, avant d'investir la place Beauvau sous Raymond Barre, de 1977 à 1981, après le retrait de Michel Poniatowski.

Ce dernier poste, qu'il considérait comme « son bâton de maréchal » sera notamment marqué par la mort de Jacques Mesrine, abattu par des policiers porte de Clignancourt, et par l'attentat contre la synagogue de la rue Copernic à Paris, qui avait fait quatre morts et 46 blessés.

Député, maire, sénateur…

Député du Morbihan pendant 18 ans (de 1956 à 1972, puis de 1981 à 1983), cet ancien directeur d'une conserverie de sardines de Quiberon avait fait son entrée à l'Assemblée avec Valéry Giscard d'Estaing, dont il suivra le parcours politique jusqu'à sa défaite en 1981 face à François Mitterrand. Christian Bonnet a également été sénateur du Morbihan pendant 18 ans, de 1983 à 2001.

Maire de Carnac durant 32 ans et conseiller général de Belle-Ile-en-Mer pendant 43 ans, cet ancien de la faculté de droit et de Sciences-po Paris a eu six enfants, dont trois sont aujourd'hui décédés.

L'ancien ministre Dominique Bussereau a rendu hommage sur Twitter à un homme dont il appréciait les « valeurs », les « engagements » et « l'humanité ».

Quant à Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, il a salué la mémoire d'un « grand serviteur de l'État et un ministre de l'Intérieur respecté, qui aura notamment eu à gérer le terrible attentat antisémite de la rue Copernic »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article