Décès de Monique Villemin, la grand-mère du petit Grégory

Publié le par Vibration par Etienne Escuer

Monique Villemin, la grand-mère du petit Grégory, est décédée ce week-end dans un Ehpad lorrain. Elle était porteuse du Covid-19.

Décès de Monique Villemin, la grand-mère du petit Grégory

Elle emporte certainement avec elle bien des secrets de famille. Monique Villemin, la grand-mère du petit Grégory, est décédée dimanche 20 avril dans un Ehpad de Meurthe-et-Moselle à l’âge de 88 ans. Selon le journal l’Est Républicain, elle était porteuse du Covid-19.

Personnage clé de l'affaire

Monique Villemin et son mari Albert (toujours vivant), sont des personnages clés de l’affaire du petit Grégory, du nom de cet enfant de quatre ans retrouvé mort dans la Vologne en 1984. Le couple de grands-parents avait été dès le début de l’affaire la cible de lettres anonymes du « corbeau ». Monique Villemin et son mari ont été entendus à nouveau comme témoins en 2017, lors de la réouverture de l’enquête. Une expertise en écriture l’avait désignée comme étant à l’origine d’une lettre de menaces anonyme adressée à un juge en 1989. 36 ans plus tard, l’affaire, qui suscite toujours autant d’émotion en France, n’a toujours pas été élucidée.

« Je pense que Monique savait certaines choses en ce qui concerne le crime de Grégory, elle aurait pu faire certaines révélations, mais elle ne l'a pas fait pour des raisons qui lui appartiennent », a estimé Thierry Moser, avocat de Jean-Marie et Christine Villemin, parents de Grégory. « Est-ce qu'Albert sait certaines choses et aurait été empêché par Monique de dire ce qu'il sait ? C'est une supposition, une hypothèse, et est-ce que le décès va changer quelque chose ? Je n'en sais strictement rien. », a-t-il ajouté.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article