DIJON : Les réactions à la disparition de Robert Poujade

Publié le par Infos Dijon

Décédé à l'âge de 91 ans, Robert Poujade a été inhumé le 14 avril 2020 dans la plus stricte intimité. Les hommages à celui qui a été maire de Dijon de 1971 à 2001 se succèdent.

Décédé à l'âge de 91 ans, Robert Poujade a été inhumé le 14 avril 2020 dans la plus stricte intimité. Les hommages à celui qui a été maire de Dijon de 1971 à 2001 se succèdent.

Le souvenir d'un «homme politique aux idées visionnaires» pour les Républicains de Côte-d'Or

Communiqué du 14 avril 2020 :

La Fédération départementale des Républicains de Côte-d’Or est particulièrement touchée par le décès de Robert Poujade, ancien Député-Maire de Dijon, à l’âge de 91 ans.

Robert Poujade a profondément marqué l’histoire de notre mouvement, de la ville de Dijon, de notre Département, mais aussi de notre pays. Les militants de notre famille politique, ses compagnons,  se souviennent qu’il est resté toute sa vie fidèle aux valeurs du Gaullisme. Militant dès l’âge de 18 ans, il aura gravi tous les échelons locaux puis nationaux de notre formation politique, pour atteindre le plus haut niveau de responsabilité.  Robert Poujade a présidé notre Fédération départementale pendant de longues années et a occupé les fonctions de Secrétaire Général de l’UDR.

Robert Poujade restera dans le souvenir des Dijonnais et des Côte-d’oriens comme un homme politique emblématique, aux idées visionnaires. Il a modernisé la capitale des Ducs de Bourgogne en engageant des projets d’urbanisme structurants, à l’image de l’Auditorium, du Palais des sports, du Conservatoire régional de musique, de la Rocade de Dijon, du secteur sauvegardé, de la Toison d’Or, du port du canal, de la coulée verte …

Notre ville et notre département lui doivent beaucoup.

Lors de ses mandats de Député, de Vice-président du Conseil régional, puis de Président du Conseil général, Robert Poujade sera toujours resté fidèle à une certaine idée de la France.

En avance sur son temps, homme d’une immense culture, Robert Poujade avait été le premier Ministre de l’environnement, de 1971 à 1974, dans les gouvernements de Jacques Chaban-Delmas, puis de Pierre Messmer.

Les militants et les adhérents de notre mouvement, comme les Dijonnais, garderont tous en mémoire sa voix si reconnaissable,  sa hauteur de vue et son attachement sincère et profond à son territoire.

Au nom de de la Fédération LR 21, François-Xavier DUGOURD, Président et Pierre BOLZE, Secrétaire départemental, présentent à son épouse, à son fils et à sa famille leurs plus sincères condoléances

Laurent Bourguignat salue «un bâtisseur soucieux d'équiper la ville»

Communiqué du 14 avril 2020 :

Nous apprenons avec émotion la disparition de Robert Poujade, ancien Député-Maire de Dijon.

Il a été un grand Maire, un bâtisseur, soucieux d’équiper la ville et de préparer son passage à l’an 2000. Le livre « Le passage du siècle », publié en 2007, lui a permis de revenir sur sa vision de notre ville et trois décennies de réalisations.

Il défendait ce qu’il appelait un « développement contrôlable », qui préfigurait finalement ce qu’est aujourd'hui le développement durable, avec la recherche d'une qualité urbaine, une vraie place pour la verdure, un lien entre l'économie et le social.

Aimant rappeler qu’il a imposé le logement social au cœur de ville, il portait une attention constante aux plus faibles et veillait à ce qu’il appelait le « Dijon des faubourgs ».

Proche de Georges Pompidou, il fut le premier Ministre de l’Environnement de l’histoire de la République. On lui doit par exemple le Conservatoire du Littoral. Il a d’ailleurs refusé ensuite plusieurs autres portefeuilles ministériels pour se consacrer aux Dijonnais et « leur destin collectif ».

Homme de lettres et de culture, professeur au Lycée Carnot, il s’était notamment passionné pour l’œuvre de Malraux.

A titre personnel, je mesure l’honneur de l’avoir côtoyé et d’avoir reçu un peu de sa confiance.

J'adresse à son épouse, à son fils et à toute sa famille mes condoléances attristées. J'ai également une pensée fidèle pour ses anciens collaborateurs et ses équipes municipales, dont c’est un pan de vie qui se tourne.

Laurent BOURGUIGNAT
Conseiller municipal de Dijon
Conseiller de Dijon Métropole

François Rebsamen organisera l'hommage de la Ville après le confinement

Communiqué du 14 avril 2020 :

J'apprends avec tristesse, tout comme les Dijonnaises et les Dijonnais, la disparition de celui qui a été leur maire pendant 30 ans, de mars 1971 à mars 2001. Il fut 8 fois élu député et Président du conseiller général et créa en 1971, à la demande de Georges Pompidou, le premier ministère de la protection de la nature et de l'environnement qu'il qualifia dans un livre de "Ministère de l'impossible".

La longévité de Robert Poujade est remarquable dans l'histoire politique locale. Je voudrais saluer la mémoire d'un homme qui aimait notre ville du plus profond de son cœur et avec qui je nouais des relations cordiales, fondées sur l'estime et le respect mutuel. J'adresse mes sincères condoléances à sa famille ainsi qu'à ses proches.

Un hommage de la Ville lui sera bien évidemment rendu après le confinement.

Les réactions sur Twitter

François Deseille

Robert Poujade, ancien Maire de Dijon, premier ministre de l’Environnement est décédé. Hommage à un homme qui a marqué l’histoire de notre ville. Condoléances à la famille.

Didier Martin

J'apprends avec tristesse le décès de Robert Poujade, ancien député-maire de Dijon et qui fut le premier ministre de l'Environnement de notre République. Je rends hommage à celui qui dirigea avec amour notre cité durant trois décennies et j'adresse mes condoléances à sa famille.

Corinne Lepage

Hommage à Robert Poujade , premier ministre de l’environnement visionnaire qui avait qualifié ce ministère de ministère l’impossible. Il l est encore davantage aujourd’hui

Emmanuel Bichot

Triste d’apprendre le décès de Robert Poujade, premier ministre de l’environnement que j’ai connu comme maire à la fin des années 1990 et à qui Dijon doit beaucoup.

Stéphan Bourcieu

Triste d’apprendre le décès de Robert Poujade, maire de Dijon de 1971 à 2001. Un homme politique engagé et un grand serviteur de sa ville. Mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Adrien Guené

Robert Poujade était de ces hommes qui marquent durablement un territoire et une époque. Maire de Dijon durant 30 ans, Député, premier Ministre de l’Environnement, il a consacré sa vie au service des autres. Le souvenir qu’il laisse à Dijon et aux Dijonnais demeure intact.

François Patriat

C'est très ému que j'apprends la disparition de Robert Poujade.
Humaniste, c'était un homme de lettres, de culture et de conviction. Ministre et élu local, il a marqué à jamais la Côte-d'Or et la ville de Dijon.
J'adresse mes condoléances émues à sa famille et ses proches.

Alain Houpert

Une grande figure de la Côte-d’Or, vient de nous quitter. Mon souvenir de Robert Poujade, maire historique de Dijon est qu’il a été un des rares à me soutenir dans mon combat contre le CEA afin que l’Etat paie sa taxe professionnelle. Je lui sais gré d’avoir eu ce courage.

Michel Barnier

Robert Poujade avait crée en 1971 le premier ministère français de l’environnement .Le « ministère de l’impossible »....Il y pratiquait une morale de l’action et ,dans son équipe, j’ai eu le privilège de la partager pour longtemps. Respect.

Badiaâ Maslouhi

Rip #Dijon
Robert #Poujade tire sa révérance
Il a été à la tête de la ville entre 1971 et 2001
Condoléances à ses proches et à sa famille politique

Marien Lovichi

#RobertPoujade est mort
#Dijon a perdu une de ses grandes figures mes pensées vont à sa famille et à tous ceux qui l'ont aimé.
Au-delà de ma ville, dans mon île, la #Corse + de 200km de litoral est préservé grâce à son #conservatoiredulitoral

Ludovic Rochette

Ému par la disparition de Robert Poujade. Maire de Dijon, il avait aussi été président de l’association des maires de la Côte d’Or. L’ AMF 21 pense à lui et à sa famille.

Nathalie Koenders

Tristesse d’apprendre le décès de Robert Poujade, Maire de #Dijon de 1971 à 2001. Un homme engagé et un grand serviteur de notre ville. Mes pensées vont à ses proches.

François Sauvadet

Robert POUJADE était très attaché  à sa ville et à ses habitants. Il a beaucoup fait pour le rayonnement de #Dijon et pour la #CôtedOr dont il a été le Président du #Département. J’adresse à sa famille toute ma sympathie.

Sylvain Comparot

Grande émotion à l’annonce du décès de Robert Poujade, ancien ministre et Maire de Dijon. Durant 30 ans il a eu en responsabilité notre belle ville de Dijon. Mes sincères condoléances à ses proches et à sa famille.

Jean-Philippe Morel

Triste d'apprendre la disparition de Robert Poujade, ancien Maire de #Dijon. Homme de culture, féru de littérature et d'histoire, mais tout autant homme d'action qui marqua profondément, en étant un précurseur de la défense de l'environnement.

Robert Poujade (image d'archives France 3 Bourgogne-Franche-Comté)

Robert Poujade (image d'archives France 3 Bourgogne-Franche-Comté)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article