Le comédien Maurice Barrier installé à Montréal, dans le sud de l'Yonne, est décédé des suites du coronavirus

Publié le par L'Yonne Républicaine

Le comédien Maurice Barrier installé à Montréal, dans le sud de l'Yonne, est décédé ce week-end de Pâques des suites du coronavirus. L'annonce a été faite par son neveu, Jérémy Manesse, ce samedi 12 avril au soir sur les réseaux sociaux. 

Maurice Barrier vivait à Montréal depuis 1962 avec son épouse. Il était aussi le narrateur des différents spectacles de Montréal en lumière. SALESSE Florian

Maurice Barrier vivait à Montréal depuis 1962 avec son épouse. Il était aussi le narrateur des différents spectacles de Montréal en lumière. SALESSE Florian

Âgé de 87 ans, le comédien Maurice Barrier est décédé dans la nuit du 11 au 12 avril des suites du coronavirus. Son neveu, Jérémy Manesse, l'a annoncé ce samedi 12 avril au soir sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. "A 87 ans, alors qu'il faisait face à des difficultés pulmonaires, il a attrapé le coronavirus à l'hôpital est ne s'en est pas remis", a-t-il déclaré.

Il vivait à Montréal depuis 1962 avec son épouse Hélène Manesse. Il était aussi le narrateur des différents spectacles de Montréal en lumière. 

Souvent décrit comme un homme humble, Maurice Barrier a joué aux côtés des grands noms du cinéma français : Belmondo, Jugnot ou encore Delon. Parmi ses innombrables rôles au cinéma, à la télévision ou sur les planches, celui du patron de bar qu'il incarnait dans le film Coup de tête (de Jean-Jacques Annaud, 1978), avec Patrick Dewaere, reste un des plus marquants.  Au théâtre, il avait remporté, en 1998, le Molière du meilleur comédien pour son interprétation dans la pièce Douze hommes en colère. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article