Médaille des “Justes” : l' histoire secrète de héros de l'ombre

Publié le par France 3 Auvergne Rhône-Alpes par Philippe Bette

L'histoire n'a été révélée officiellement qu'aujourd'hui,73 ans après les faits .Un vibrant hommage a été rendu à Mr et Mme Truchet, aujourd'hui disparus. Durant la guerre,ils ont caché "Albert",un juif qui fuyait la gestapo. Ces héros de l'ombre ont reçu à tite posthume la médaille des "Justes"

Médaille des “Justes” : l' histoire secrète de héros de l'ombre

C'est une histoire émouvante, révélée aujourd'hui seulement au Centre d'histoire de la résistance et de la déportation à Lyon. En Avril 1943 , Yvonne et Jean Francois Truchet , charcutiers à Lyon, vont cacher pendant l'occupation Hirsch Abel , de confession juive, dans leur "laboratoire" .

Un an et demi de clandestinité pour l'homme qui n'existera plus que sous le nom d' "Albert" pour échapper à la gestapo. Un secret jalousement gardé par la famille jusqu'à aujourd'hui mais qui va en définitive ressurgir à l'occasion de l' hommage rendu à ces héros de l'ombre, enfin récompensés à titre posthume par "la médaille des Justes".

Aude Henry et Laure Crozat vous racontent toute l'histoire, rendue publique à cette occasion  :

Médaille des Justes : l'héroïsme aujourd'hui récompensé

L'histoire n'a été révélée officiellement qu'aujourd'hui,73 ans après les faits .Un vibrant hommage a été rendu à Mr et Mme Truchet, aujourd'hui disparus. Durant la guerre, ils ont caché chez eux à Lyon "Albert",un juif qui fuyait la gestapo. Ils ont reçu à titre posthume "la médaille des Justes parmi les nations". 

Les intervenants:  

1) Patrick Abel , Petit-fils d'Hirsch Abel, dit Albert 

2) Gérard Truchet , Petit-fils d'Yvonne et Jean-François

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article