Mort de Marie-Louise Lopéré, Bigoudène de la publicité Tipiak

Publié le par Paris Match par La Rédaction

Marie-Louise Lopéré était l'une des Bigoudènes en colère contre la marque alimentaire Tipiak qu'elle accusait de lui avoir volé sa recette dans une publicité. La Bretonne est décédée cette semaine à l'âge de 97 ans. 
 

La Bigoudène Marie-Louise Lopéré dans la publicité Tipiak. DR

La Bigoudène Marie-Louise Lopéré dans la publicité Tipiak. DR

Marie-Louise Lopéré était l'une des dernières Bigoudènes. La Bretonne, figure d'une publicité Tipiak, s'est éteinte dans la nuit de lundi à mardi dans l'Ehpad où elle résidait, à Penmarc’h, dans le Finistère. C'est là-bas qu'elle avait vu le jour, il y a 97 ans. Ce n'est pas le coronavirus qui a emporté cette célébrité locale, précisent nos confrères du «Télégramme».

Marie-Louise Lopéré avait 10 ans lorsqu'elle a commencé à porter la célèbre coiffe bigoudène et l'avait définitivement ôtée en 2017, trop affaiblie pour la mettre sur sa tête. A la retraite depuis 1983 après avoir été notamment ouvrière dans une conserverie, Marie-Louise Lopéré avait participé en 2012 au tournage d'une réclame Tipiak, rappelle France 3 Bretagne. La marque alimentaire est connue pour mettre en scène des Bigoudènes dans ses publicités qui se terminent par la célèbre phrase : «Ils nous ont volé notre recette… Pirates !». Elle y apparaissait avec Andrée Le Floch et Alexia Coudai. Cette dernière a rendu hommage à une «femme très aimable, très gentille et très généreuse». «On a fait de belles sorties ensemble. On s’est toujours bien arrangées. Je n’ai que de bons souvenirs avec elle », a-t-elle ajouté dans «Le Télégramme». 

En 2016, Marie-Louise Lopéré avait reçu la médaille de la ville de Penmarc’h des mains du maire Raynald Tanter qui a gardé sa photo dans son bureau, a-t-il de son côté confié au quotidien. «C’était une personne emblématique de notre commune. Une belle Bigoudène. Quelqu’un de très simple que j’appréciais beaucoup

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article