Mort de Marie-Louise Lopéré, Bigoudène et vedette des pubs Tipiak

Publié le par BMFTV par Nawal Bonnefoy

La Bretonne est morte à l'âge de 97 ans. Son décès n'est pas lié à la pandémie de coronavirus.

Marie-Louise Lopéré, au centre, dans une pub Tipiak - Capture d'écran Youtube

Marie-Louise Lopéré, au centre, dans une pub Tipiak - Capture d'écran Youtube

"Pirates!". Marie-Louise Lopéré, vedette des publicités Tipiak et l'une des dernières Bigoudènes, ces femmes portant fièrement la coiffe bretonne traditionnelle, est morte. La comédienne, âgée de 97 ans, s'est éteinte dans la nuit de lundi à mardi à l’Ehpad Menez-Kergoff à Penmarc’h, rapporte le Télégramme, qui précise que la pandémie de coronavirus n'est pas en cause.

    "C’était une femme d’une élégance incomparable. Elle avait du chic et elle savait s’exprimer. Marie-Louise ne portait pas la coiffe par orgueil, pour se montrer, mais pour témoigner d’un passé", a confié à nos confrères  Michel Bolzer, le repasseur de coiffes de Plomelin.

"Quelqu'un de très simple"

Marie-Louise Lopéré avait commencé sa carrière en travaillant comme ouvrière dans une conserverie puis dans des magasins de marée, la Penmarchaise, rapporte Ouest France. Veuve à 29 ans, elle avait pris sa retraite en 1983. Aux côtés de ses comparses Andrée Le Floch et Alexia Caoudal, Marie-Louise Lopéré était devenue célèbre auprès du grand public en 2012, date de diffusion des pubs Tipiak. 

Le maire de Penmarc’h a salué "quelqu’un de très simple" qu'il appréciait "beaucoup". Il lui avait d'ailleurs remis la médaille de la ville en 2016. "J’ai sa photo dans mon bureau. Je la vois tous les jours. C’était une personne emblématique de notre commune. Une belle Bigoudène", a-t-il souligné auprès du Télégramme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article