Malédiction des Kennedy : la petite-nièce de JFK et son fils annoncés morts

Publié le par LCI par La Rédaction

DRAME - Maeve, la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy, et son fils de 8 ans, Gideon, sont décédés dans un accident de canöe, a annoncé leur mari et père David McKean sur Facebook. Ils auraient dérivé avant de chavirer. 

La petite-nièce de JFK, Maeve Kennedy McKean, et son fils Gideon sont présumés morts selon leur famille. − DAVID MCKEAN / FACEBOOK

La petite-nièce de JFK, Maeve Kennedy McKean, et son fils Gideon sont présumés morts selon leur famille. − DAVID MCKEAN / FACEBOOK

Une nouvelle tragédie frappe la dynastie des Kennedy. Deux membres de la famille de l'ancien président des États-Unis, assassiné en 1963, n'ont plus donné signe de vie depuis jeudi après un accident de canoë, selon les autorités du Maryland. Sa petite-nièce Maeve Kennedy McKean, petite-fille de Robert Kennedy, le frère cadet de "JFK", et son fils de 8 ans, Gideon, ne sont pas rentrés de leur sortie dans la baie de Chesapeake. Des recherches intensives ont été menées, en vain, pour les secourir. 

Dans un long message sur Facebook vendredi 3 avril, le mari de Maeve, David McKean, a partagé la nouvelle la mort de sa femme et de son fils, alors que leurs corps n'ont pas encore été retrouvés. "Il paraît clair que Maeve et Gideon sont morts. Malgré les efforts héroïques des garde-côtes et des autorités locales, la décision a été prise de suspendre les recherches pour la nuit. Cela fait plus de 24 heures qu'ils ont disparu et les chances de les retrouver vivants sont infimes", a-t-il écrit.

Le vent dans la baie a fait dériver le canöe

Dans son post, David McKean a donné plus de précisions sur les circonstances du drame. "Nous étions en quarantaine dans une maison vide appartenant à Kathleen, la mère de Maeve, sur la baie de Chesapeake, espérant donner à nos enfants plus d'espace, que nous n'avons à la maison à Washington DC, pour courir partout. Gideon et Maeve jouaient au kickball près de la petite crique peu profonde derrière la maison, et l'un d'eux a jeté la balle dans l'eau", a-t-il raconté. "Ils sont montés dans un canoë, voulant simplement récupérer la balle, et ont été poussés par le vent ou la marée dans la baie. Environ 30 minutes plus tard, ils ont été aperçus par un témoin depuis la terre ferme, qui les a vus loin du rivage et a appelé la police. Après ça, ils n'ont pas été revus. Les garde-côtes ont récupéré leur canoë, vers 18h30, qui avait chaviré à des kilomètres du point de départ."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article