Mort de Michel Piccoli : il avait tourné avec la réalisatrice rennaise Laure Becdelièvre

Publié le par France 3 Bretagne par Catherine Deunf

En 2004, Michel Piccoli tournait dans le premier film de la réalisatrice rennaise, Laure Becdelièvre. L’acteur s’était lancé dans le projet bénévolement. Aujourd’hui, elle salue son humanité, sa curiosité, sa facétie dans un entretien qu’elle nous a accordé.

La réalisatrice rennaise, Laure Becdelièvre, et Michel Piccoli sur le tournage de "Mon Chien" en 2004 / © Laurence Andrieu

La réalisatrice rennaise, Laure Becdelièvre, et Michel Piccoli sur le tournage de "Mon Chien" en 2004 / © Laurence Andrieu

Elle n’avait que 22 ans quand elle a écrit à Michel Piccoli pour lui proposer de jouer dans son premier court-métrage. Etudiante à Normal Sup, Laure Becdelièvre, savait qu’un grand nom du cinéma à l’affiche de son film l’aiderait à convaincre des producteurs. "C’était le culot de la jeunesse. Je n’avais même pas fait d’école de cinéma", s’amuse-t-elle.

Une voix charismatique sur le répondeur

Et puis un jour, elle trouve sur son répondeur un message de la star en personne, acceptant l’offre. Impossible de douter : "J’ai reconnu sa voix charismatique, son rythme, sa densité. C’était irréel et évident, se souvient-elle. C’est le seul exemple dans ma vie où l’envoi par la poste du projet d’un jeune auteur trouve réponse."

"Il gérait lui-même son courrier et restait totalement maître du choix de ses rôles"

Michel Piccoli était comme ça, il refusait de mettre quelqu’un entre lui et les autres. "Il gérait lui-même son courrier et restait totalement maître du choix de ses rôles. C’était l’un des rares à ne pas avoir d’agent à l’époque", poursuit  Laure Becdelièvre.

    C’était un esprit ouvert avec la volonté de découvrir et de transmettre son savoir. Ça m’est arrivé une fois, une chance inespérée !

Michel Piccoli sur le tournage de "Mon chien" en 2004. Le film est sorti en 2005 / Laurence Andrieu

Michel Piccoli sur le tournage de "Mon chien" en 2004. Le film est sorti en 2005 / Laurence Andrieu

Le tournage avec ce comédien à la carrière immense durera seulement deux jours. Tombé amoureux du scénario écrit par la jeune femme, il avait tourné gratuitement, comme il l’avait déjà fait pour d’autres jeunes réalisateurs. "Il était intéressé par mon profil car j’étais fraîche, avance Laure Becdelièvre. Le film est basé sur un aphorisme de Nietzsche et ça l’a beaucoup amusé." Simple dans ses rapports aux autres, l’acteur restera en retrait pendant le tournage pour ne pas écraser la jeune réalisatrice.

    Il était plein d’humour, facétieux et érudit.

Le scénario suivant ne trouvera pas de producteur

Après la sortie du court-métrage, Mon chien, Michel Piccoli accompagnera la réalisatrice à travers la France pour les projections. "C’était une période extraordinaire, une parenthèse."

Michel Piccoli avait beaucoup aimé le court-métrage et souhaitait poursuivre leur collaboration. Mais le scénario suivant ne trouvera pas de financements malgré l’engagement de ce comédien hors-pair. Jamais ils ne se sont revus, mais ils ont continué à correspondre.

"Merci, merci pour moi et pour tous les autres"

Même si elle ne renonce pas au cinéma, Laure Becdelièvre, se consacre depuis une dizaine d’années à la littérature. Elle a envoyé son dernier roman "Nus" paru en janvier dernier à Michel Piccoli. "Je suis heureuse de savoir que le roman est quelque part chez lui".

Et de conclure, heureuse de pouvoir lui porter un dernier hommage : "Je suis triste de le savoir parti, mais après une longue et belle vie comme la sienne… Merci, merci pour moi et pour tous les autres".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article