80 ans de l'appel du 18 juin : Charles de Gaulle, mais c'était qui ce mec ?

Publié le par 20 Minutes par Olivier Juszczak

18 JUIN 1940 Né à Lille le 22 novembre 1890 dans une famille catholique et conservatrice, le petit Charles va devenir (très) grand...  

 Appel du 18-Juin: Qui était De Gaulle? — 20 Minutes

Appel du 18-Juin: Qui était De Gaulle? — 20 Minutes

Il y a 80 ans, le général de Gaulle lançait un appel à la résistance depuis Londres au micro de la BBC, en réponse à la demande de négocier un armistice avec les Allemands du maréchal Pétain. Mais qui était cet inconnu qui organisa les Forces françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale ? 20 Minutes vous explique, en images, le parcours du général version 39-45.

Né à Lille le 22 novembre 1890 le petit Charles va vite grandir. Jeune homme, il intègre l’école militaire de Saint-Cyr qui forme les officiers de l’armée de terre. A sa sortie, en 1912, il choisit l’infanterie. Pendant la Première Guerre mondiale, il est blessé et fait prisonnier. Il tentera de s’évader quatre fois. Déjà un caractère bien trempé le grand Charles ! Il devient colonel en 1937 puis général en mai 1940. On ne perd pas de temps chez les de Gaulle.

L’appel du 18 juin 1940

Lorsqu’il apprend, le 16 juin 1940, que la France dirigée par le maréchal Pétain s’apprête à demander l’armistice avec les nazis, Charles de Gaulle part en Angleterre avec l’idée de continuer le combat. Le 18 juin, il lance l’appel en direct sur la BBC : « La flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas ». Les Britanniques et les Américains étant au début très méfiants au sujet des volontés de Charles de Gaulle, le général obtient cependant le soutien du Premier ministre anglais, Winston Churchill. Il voit dans l’amour que Charles de Gaulle porte à la France, le propre amour que lui porte au Royaume-Uni.

Le chef de la France libre

Charles de Gaulle organise les Forces françaises libres et prend la tête du Gouvernement provisoire de la République française, alors que le maréchal Pétain instaure le régime collaborationniste de Vichy en France. Depuis Londres, il demande à Jean Moulin de réaliser l’union des mouvements de résistance dans l’Hexagone. La guerre finie, en 1945, il prend la tête du gouvernement qui mettra en place de nombreuses mesures venues du Conseil national de la Résistance (nationalisation, assurance maladie). En 1946, il démissionne de son poste après un désaccord en considérant cependant qu’il avait rempli la mission qu’il s’était fixée le 18 juin 1940. Il commence une traversée du désert jusqu’à son « come-back » en 1958.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article