Cinq jours avec Louis Souvet, l'ancien sénateur-maire de Montbéliard

Publié le par France Bleu par Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard

France Bleu Belfort-Montbéliard vous propose tout l’été une série de portraits de figures emblématiques qui ont façonné le Nord Franche-Comté. Parmi elles : Louis Souvet qui a dominé la vie politique montbéliardaise pendant près de 40 ans. Un portrait ciselé en cinq épisodes avec Christophe Beck 

Louis Souvet dans sa maison d'Exincourt Radio France - Christophe Beck

Louis Souvet dans sa maison d'Exincourt Radio France - Christophe Beck

C'est un travailleur acharné, au caractère bien trempé, qui a dominé la vie politique montbéliardaise, sans partage, pendant près de trente ans. Sénateur, maire, président d'agglomération, réélu sans discontinuer, Louis Souvet aura marqué sa ville de son empreinte : quartier Velotte, Axone, hôtel d'agglomération. A 77 ans, après 43 ans de vie politique, il s'efface sur une défaite au goût amer. Et reste un observateur discret de la vie politique de sa ville et de son pays. Nous sommes allés à sa rencontre dans sa maison d'Exincourt.

Louis Souvet devant ses tomates extraordinaires Radio France - Christophe Beck

Louis Souvet devant ses tomates extraordinaires Radio France - Christophe Beck

Episode 1 : Louis Souvet, le jurassien, installé à Exincourt où, après une carrière à Peugeot et 43 ans de mandats électifs, il élève des "tomates extraordinaires". Une passion que lui a transmis un directeur d’hôpital juste avant de partir. Il lui a offert six pieds de tomates. La promesse fut au rendez-vous puisque la plus grosse tomates que Louis Souvet a pu récolter pèse 1,4 kilos. Louis Souvet, père de deux garçons qui lui ont donné trois petites filles et deux arrières petits fils, a mené une longue carrière chez Peugeot à Sochaux, avec en point d'orgue un poste de directeur du personnel à l'usine de mécanique.

Episode 2 : Louis Souvet, le sénateur. De ses footings dans le jardin du Luxembourg à la loi sur les 35 heures dont il a été le rapporteur, Louis Souvet aura siégé au Sénat pendant 28 ans. "Une excellente maison qui lui a beaucoup apporté", dit l'ancien parlementaire âgé aujourd’hui de 86 ans. En 1980, l'ancien président du conseil Edgar Faure est venu le chercher pour faire liste commune avec lui. Choix judicieux, puisque Louis Souvet a été réélu pendant près de 30 ans.

Episode 3 : Louis Souvet, le maire de Montbéliard et président de la CAPM, bâtisseur de l’hôtel d'agglomération à Montbéliard et de l'Axone au Pied des Gouttes. Comme au Sénat, on est venu le chercher, dit-il, pour la mairie de Montbéliard. Il est élu dès le premier tour. Et c'est parti pour trois mandats d'une gestion énergique, parfois tranchante. En 2008, il s'incline pour la première fois, à la faveur d'une division dans son propre camp.

Episode 4 : En 2008 Louis Souvet tire sa révérence dans la douleur. La défaite est serrée et amère, rançon d'une division de son propre camp. A 77 ans, Louis Souvet caresse alors l'idée de solliciter un nouveau mandat de sénateur. Mais faute d'investiture UMP, il renonce. "On dit que sous les vieux chênes, il ne pousse rien. On va faire en sorte qu'il n'y ait pas de vieux chêne qui empêche le reste de pousser", dit-il.

Episode 5 : Louis Souvet porte un regard sur le Montbéliard (et la France) de 2017.Marie Noelle Biguinet, son ancienne adjointe, aujourd'hui maire de Montbéliard, "connait bien ses dossiers et travaille très bien" dit-il. Elle lui rend de régulières visites. Louis Souvet se félicite de la renaissance de PSA, grâce au ministre montbéliardais Pierre Moscovici. Il porte un regard inquiet sur l'actuelle majorité aux commandes de la France.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article