Covid-19. Commémorations confidentielles du massacre d’Oradour-sur-Glane

Publié le par France 3 Nouvelle Aquitaine par Gwenola Beriou

Ce mercredi 10 juin 2020 marque le 76ème anniversaire des commémorations du massacre d’Oradour-sur-Glane. Pour la première fois de l’histoire, les cérémonies se déroulent quasiment à huis clos pour respecter les mesures sanitaires imposées par le Covid.

Seules les cérémonies officielles sont maintenues, en petit comité, pour ce 76ème anniversaire. / N.Vaille

Seules les cérémonies officielles sont maintenues, en petit comité, pour ce 76ème anniversaire. / N.Vaille

Tout comme en Corrèze hier, lors des 76èmes commémorations des Pendus de Tulle, l’atmosphère à Oradour-sur-Glane ce mercredi 10 juin est totalement inédite.

Habituellement, entre 800 et 2500 personnes se rassemblent chaque année à cette date dans les ruines de la cité martyre, en souvenir des 642 victimes, hommes, femmes et enfants, assassinés le 10 juin 1944 par la division SS Das Reich.

Le cortège traverse en silence le village martyr, marquant des pauses aux différents endroits symboles de la barbarie nazie, notamment l'ancienne église et le Champ de foire.

Plusieurs chefs d’Etat - François Mitterand en 1994, Emmanuel Macron en 2017- ont fait le déplacement pour participer aux cérémonies.

L'an dernier, pour le 75ème anniversaire du massacre, c'est la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, qui avait présidé les cérémonies.

Pas de cortège ni de messe

Cette année, pour la première fois de l’histoire, le cortège et la messe du souvenir ont été annulés, afin de respecter le protocole sanitaire imposé par l’épidémie de Covid-19.

Seules deux cérémonies officielles sont  maintenues, réduites à leur plus simple expression (15 minutes environ).

Le site du village martyr reste accessible aux familles des victimes et à ceux qui souhaitent s'y rendre durant la journée pour se recueillir.

Les familles des victimes ne peuvent pas participer aux cérémonies officielles cette année, en raison du Covid-19. / N.Vaille - France Télévisions

Les familles des victimes ne peuvent pas participer aux cérémonies officielles cette année, en raison du Covid-19. / N.Vaille - France Télévisions

Des cérémonies a minima

La première cérémonie s’est déroulée à 11h30 devant le Tombeau des Martyrs, à huis clos et en comité restreint. Une quarantaine de personnes étaient présentes : le maire et son conseil municipal, une dizaine de représentants des familles de victimes et Robert Hébras, le dernier survivant du massacre d’Oradour-sur-Glane.

Le recueillement a duré une dizaine de minutes, et le public a été tenu à l'écart de cette cérémonie.

N.Vaille - France Télévisions

N.Vaille - France Télévisions

N.Vaille - France Télévisions

N.Vaille - France Télévisions

Cet après-midi, à 15h30, une deuxième cérémonie, plus officielle, se tiendra toujours au Tombeau des Martyrs en présence du Préfet de la Haute-Vienne et, sans doute, de quelques députés et sénateurs du département.

"Robert Hébras, le dernier d'Oradour", un documentaire inédit sur le survivant du massacre
Robert Hébras, est aujourd'hui le dernier survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane du 10 juin 1944. A l'occasion du 75e anniversaire de la tragédie, France 3 Nouvelle-Aquitaine l'a accompagné, une dernière fois, dans les rues du village martyr. Une production •3NoA.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article