Etienne Lux, doyen des ex-députés alsaciens, s’est éteint

Publié le par L'Alsace

Etienne Lux a fêté ses 95 ans le 30 avril dernier. Photo DNA /dR

Etienne Lux a fêté ses 95 ans le 30 avril dernier. Photo DNA /dR

Etienne Lux, qui vient de décéder à l’âge de 95 ans, emporte avec lui un pan d’histoire alsacienne. Ce souriant retraité, ancien exploitant agricole à Offenheim, dans le secteur de Strasbourg-Campagne, était le plus âgé des anciens députés alsaciens encore de ce monde. Etienne Lux a siégé à l’Assemblée Nationale de 1956 à 1962, à cheval entre les IVe et Ve Républiques. Il fit d’abord partie de groupe du Mouvement républicain populaire (MRP), puis de celui des Républicains populaires et centre démocratique. Il était entré au palais Bourbon, à l’époque, en même temps que de grands noms de l’histoire politique française : Jacques Chaban-Delmas, François Mitterrand, Edgar Faure, Félix Houphouët-Boigny ou Pierre Mendès France

L’Alsacien figurait parmi les 15 députés encore vivants sur les 616 de l’époque, aux côtés entre autres de Jean-Marie Le Pen et Valéry Giscard d’Estaing. Étienne Lux a été élu maire d’Offenheim en 1965, fonction qu’il occupera jusqu’à la fusion d’Offenheim avec Stutzheim, en 1977. Dans sa jeunesse, à 21 ans, il s’était engagé en 1946 dans diverses organisations de jeunesse, en particulier dans la Jeunesse agricole catholique (JAC) dont il fut le président pour la région Alsace pendant plusieurs années. Il a occupé d’importants postes dans des organisations professionnelles : vice-président de la Chambre d’Agriculture alsacienne, président de la Coopérative des planteurs de houblon d’Alsace et de Moselle, président de la Caisse régionale de réassurances mutuelles agricoles (Groupama Alsace) et administrateur ou membre de divers comités nationaux et internationaux.

En 1952, il épouse Lucienne et s’installe à Offenheim, où il reprend l’exploitation agricole de son beau-père Laurent Lux. Etienne et Lucienne Lux auront trois enfants, Marie-Odile, François et Élisabeth. Huit petits-enfants et huit arrière-petits-enfants viendront. Lucienne, est décédée en 2003.

Étienne Lux était Commandeur du Mérite agricole, Chevalier de la Légion d’honneur et Chevalier de l’Ordre national du Mérite. Jusqu’à la fin de sa vie, il continuait à se tenir au courant de l’actualité, lisant les journaux avec intérêt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article