Histoires 14-18 : le général Pétain, héros de Verdun

Publié le par France 3 Grand-Est par Bruno Demange

Notre série "Histoires 14-18" nous emmène en cette dernière semaine sur un fait majeur de la bataille de Verdun : la prise de commandement des opérations par le Général Pétain, qui installe son Etat-Major à quelques kilomètres de Verdun, sur la route de Bar-le-Duc.

Ce village entre Verdun et Bar-le-Duc était devenu le siège de l'Etat Major pour défendre Verdun • France 3 Lorraine

Ce village entre Verdun et Bar-le-Duc était devenu le siège de l'Etat Major pour défendre Verdun • France 3 Lorraine

Cette petite commune de Souilly, sur l'axe Verdun / Bar-le-Duc, joue un rôle de toute première importance à cette période de la fin du mois de février 1916 : c'est en effet depuis le premier étage de la mairie cette commune meusienne que le Général Pétain installe son Etat-Major pour diriger rien moins que la défense de Verdun

En cette fin de mois de février 1916, la situation est catastrophique : le fort de Douaumont vient d'être pris par les allemands, et les combats sont rudes. L'un des objectifs du Général est alors d'organiser le ravitaillement régulier en hommes et en matériel. Un autre objectif est d'épargner autant que possible les troupes françaises. C'est la raison pour laquelle des rotations seront organisées, et que c'est jusqu'aux trois quarts des soldats de l'armée française qui se retrouveront à combattre sur le front de Verdun.  Il s'agit pour lui de relever les troupes qui ont pu être démoralisées par la violence des combats. Les poilus sont alors envoyés sut d'autres secteurs, moins violents.

Assez rapidement, lors du printemps 1916, Pétain est remplacé par le Général Nivelle...ce qui n'empèche pas ce premier de rester dans la tête de beaucoup comme le "vainqueur de Verdun". C'est d'ailleurs avec cette étiquette que tous les espoirs seront fondés sur cet "homme de Verdun" pour apporter son concours à une France en pleine déconfiture en juin 1940, après une nouvelle défaite infligée par les allemands...

Mais ceci est une toute autre histoire...

Voyez cette chronique à ce sujet, par Laurent Parisot...

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article