Loire-Atlantique. Disparition d’Henri de Grandmaison, journaliste et auteur attaché au Pays de Retz

Publié le par Ouest-France par Presse Océan

Henri de Grandmaison est décédé dimanche 31 mai à l’âge de 86 ans. Il avait écrit de nombreux livres sur le Pays de Retz et sera inhumé à Machecoul.

Henri de Grandmaison est décédé à l’âge de 86 ans. | PHOTO ARCHIVES PRESSE OCÉAN

Henri de Grandmaison est décédé à l’âge de 86 ans. | PHOTO ARCHIVES PRESSE OCÉAN

Il était né à Machecoul et y avait toujours de profondes attaches. Le journaliste Henri de Grandmaison est décédé dimanche 31 mai à l’âge de 86 ans. Journaliste, Henri de Grandmaison avait débuté à Ouest France à la fin des années 1950, travaillant dans les rédactions de Cherbourg, La Roche-sur-Yon, Angers, Caen, Rennes… Il fut directeur régional à Ouest France. Il avait ensuite rejoint Pèlerin Magazine puis Sud Ouest, dont il fut directeur de la rédaction durant de nombreuses années. Henri de Grandmaison fut aussi un auteur prolifique. Il a publié de nombreux romans : « Le papivore », « La dernière chasse », « Les feux du bocage », « Les chiens de Dieu ». Il était aussi l’auteur d’essais (« La province trahie » et « Je t’écris de Bordeaux ») et de biographies (« Jules Verne », « Le colonel Rémy »). Son dernier ouvrage « La moisson des jours », avait été publié en 2017. Il y emmenait les lecteurs dans ses souvenirs, sur les terres vendéennes et le Pays de Retz. Henri de Grandmaison sera inhumé à Machecoul.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article