Overlord

Publié le par Julius Avery

Overlord est un film de guerre horrifique américain réalisé par Julius Avery, sorti en 2018. À la veille du débarquement, un groupe de parachutistes est largué en France occupée. Alors qu’ils luttent pour accomplir ce qui ressemble à une mission impossible, ils tombent sur un laboratoire secret dans lequel sont menées des expériences surnaturelles, aussi étranges que terrifiantes.

Overlord de Julius Avery
Overlord de Julius Avery

Overlord de Julius Avery

Fiche technique

  • Titre original et français : Overlord
  • Réalisation : Julius Avery
  • Scénario : Billy Ray et Mark L. Smith, d'après une histoire de Billy Ray
  • Direction artistique : Grant Armstrong
  • Décors : Jon Henson
  • Costumes : Anna B. Sheppard
  • Photographie : Laurie Rose
  • Montage : Matt Evans
  • Musique : Jed Kurzel
  • Production : J. J. Abrams et Lindsey Weber ; Jo Burn (délégué)
  • Sociétés de production : Bad Robot Productions et Paramount Pictures
  • Société de distribution : Paramount Pictures (États-Unis et France)
  • Budget : 38 millions de dollars
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langues originales : anglais, russe, français, allemand
  • Format : couleur — 2,39:1 (Panavision) — son Dolby Atmos
  • Genre : guerre horrifique, science-fiction
  • Durée : 110 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : 9 novembre 2018, France : 21 novembre 2018, Interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en France

Distribution

  • Jovan Adepo (VF : Mike Fedée) : Boyce
  • Wyatt Russell (VF : Gilduin Tissier) : Ford
  • Pilou Asbæk (VF : Jochen Haegele) : Wafner
  • Mathilde Ollivier (VF : elle-même) : Chloé
  • John Magaro (VF : Antoine Schoumsky) : Tibbet
  • Bokeem Woodbine (VF : Frantz Confiac) : le sergent Rensin
  • Iain de Caestecker : Chase
  • Dominic Applewhite : Rosenfeld
  • Gianni Taufer : Paul
  • Joseph Quinn : Grunauer
  • Erich Redman : Dr Schmidt
  • Mark McKenna : Murphy
  • Meg Foster : la tante de Chloé

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article