Une bombe de 1.000 kg datant de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvée dans la Loire, près de Saint-Ay

Publié le par France Bleu par Alexandra Lagarde, France Bleu Orléans, France Bleu

Une bombe de 1.000 kg datant de la Seconde Guerre mondiale a été découverte la semaine dernière dans la Loire, près de Saint-Ay, par des sportifs faisant du paddle. Heureusement l'engin en béton n'était pas chargé d'explosif. Les équipes de déminage de Versailles doivent l'enlever prochainement.

La bombe allemande datant de la Seconde Guerre mondiale de 1000 kilos a été retrouvée près de Saint-Ay, dans la Loire. - Droits réservés

La bombe allemande datant de la Seconde Guerre mondiale de 1000 kilos a été retrouvée près de Saint-Ay, dans la Loire. - Droits réservés

En balade en paddle sur la Loire la semaine dernière, un groupe de sportifs aperçoit une forme étrange sous l'eau. Ils décident de prendre une photo de l'objet, avant de continuer leur balade. Ce n'est que quelques jours plus tard, samedi 13 juin, que les sportifs décident d'alerter la mairie de Saint-Ay. Rapidement on identifie l'objet étrange : il s'agit d'une bombe en béton datant de la Seconde Guerre mondiale

Le même jour, samedi 13 juin, une équipe de déminage de Versailles est dépêchée sur place. L'objectif : identifier le plus précisément possible l'objet et déterminer la dangerosité de celui-ci. Etienne Berthelin, chef du centre de déminage de Versailles, explique : "Lorsqu'on découvre une bombe, il y a toujours une première équipe qui se rend sur place. Elle effectue les mesures de l'engin, prend des photos et surtout regarde le type de bombe que c'est. 

    C'est une bombe allemande datant de 1942-1944, en béton, et surtout qui n'est pas chargée

Là, on a de la chance c'est une bombe allemande datant de 1942 - 1944, en béton, et surtout qui n'est pas chargée en explosif. "Autrement, il aurait fallu agir très vite, mettre en place un périmètre de sécurité et peut-être même évacuer la zone." 

Les restes des bombardements sur la Loire 

Souvent bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale, on retrouve quelques fois encore des bombes dans la Loire. "L'an passé nous avons trouvé une bombe du côté de Blois" se souvient Etienne Bertheloi, avant d'ajouter : "Cette fois c'est du côté de Saint-Ay. C'est tout de même moins courant d'en trouver sous l'eau que sous terre. Mais nous savons qu'il y a eu des bombardements, il est donc très probable qu'il y ait encore des bombes.

Une extraction complexe 

Reste à extraire cette bombe. Et ce n'est pas chose simple, surtout lorsqu'elle est sous l'eau, explique Etienne Berthelin : "Nous sommes en train d'élaborer une méthode pour extraire la bombe, quand nous aurons trouvé la solution la plus adéquate possible nous la soumettrons à la préfecture." Et d'ajouter : "Nous envisageons toutes les options, mais le poids de la bombe ne facilite pas les choses, une tonne de béton c'est énorme ! Nous envisageons une extraction depuis la berge avec l'aide d'un tracteur ou par les airs avec l'aide d'un hélicoptère. Nous savons d'ores et déjà que nous aurons deux équipes de déminage, soit 5 personnes et des plongeurs aussi pour harnacher la bombe.

Une bombe rare utile pour la formation des démineurs

Et si la tâche ne s'annonce pas simple, elle en vaut la chandelle : "C'est une bombe exceptionnelle et assez rare !" s'enthousiasme Etienne Berthelin. "Nous connaissions le modèle, il était dans notre documentation mais nous ne l'avions pas dans nos stocks. La bombe va nous servir pour la formation de nos démineurs, d'autant qu'elle s'est extrêmement bien conservée sous l'eau et qu'elle ne s'est pas détruite lorsqu'elle a touché le sol."  

    Elle s'est extrêmement bien conservée sous l'eau et ne s'est pas détruite lorsqu'elle a touché le sol.

En attendant d'être extraite de l'eau, le chef des démineurs de Versailles rappelle les risques : "Cette fois nous avons eu de la chance, la bombe était vide, les Allemands ne l'avait pas remplie d'explosifs. Mais elle aurait pu être beaucoup plus dangereuse. Il est important de toujours garder à l'esprit que ces objets peuvent être très dangereux. Si vous tombez dessus lors d'une randonnée, d'une baignade ou même dans le grenier de vos grands-parents, prévenez des professionnels.

L'opération de déminage à Saint-Ay devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article