Décès de Monique Borelli, poignardée par son fils : retour sur sa vie

Publié le par Amo Mama par Eteme Severine Celestine

Monique Borelli est morte dans la nuit de mercredi 22 à jeudi 23 juillet 2020 dans son domicile près d’Aix-en-Provence. La chanteuse lyrique a succombé aux blessures infligées par son fils. Elle décède à 59 ans après avoir été poignardée par son fils de 18 ans.

 Décès de Monique Borelli, poignardée par son fils : retour sur sa vie

Tout serait parti d’une dispute au sein de la famille. Monique Borelli était à son domicile de Châteauneuf-le-Rouge, près d’Aix-en-Provence. Elle était en compagnie de son mari et de son fils de 18 ans.

Ce dernier s’est saisi d’un couteau et l’a dirigé contre ses parents. C’est son père qui a été sa première victime, il lui a assaini de nombreux coups de poing et de pied. Le jeune homme a ensuite poignardé sa mère à plusieurs reprises au cœur.

UN DRAME DIFFICILE À EXPLIQUER

Le fils de Monique Borelli a connu un matricide inexpliqué. Il a attendu que son père sorte chercher de l’aide pour poignarder à mort sa mère. Les faits se passent le lundi 20 juillet 2020. Monique Borelli sera transférée dans un hôpital de Marseille.

La chanteuse lyrique succombera à ses blessures. Le parquet d’Aix a ouvert une information judiciaire. Mis en examen, le fils de Monique Borelli a été écroué et des experts psychiatres pendant sa garde à vue. Ils cherchent à établir s’il est sujet à des problèmes mentaux.

LE DÉCÈS D’UNE VOIX D’EXCEPTION

Monique Borelli s’est tragiquement éteinte. La soprano était une voix d’exception qui alternait entre la musique baroque et les prestations lyriques. À plusieurs reprises, la chanteuse lyrique a interprété le "Requiem" de Fauré, le "Stabat Mater" de Pergolesi, des "messes" de Haydn.

Elle a aussi fait des apparitions à l’opéra, notamment dans "Les contes" d’Hoffman d’Offenbach, "Hansel et Gretel" de Humperdinck ou encore dans la "Flûte enchantée" de Mozart. Médaillée du conservatoire de Nice, elle a également interprété Vivaldi ou encore Haendel.

ROMAIN, LE FILS DE CHRISTOPHE S'EXPRIME SUR LES RÉ SEAUX SOCIAUX

Daniel bevilacqua, alias Christophe est décédé le 16 avril 2020. Le chanteur souffrait d'une maladie pulmonaire. ROmain Vidal, le fils qu'il n'a jamais connu s'est exprimé sur la mort de son père. Accusé de voiloir profiter de la mort de son père, il a répondu sur les réseaux sociaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article