Fontès Georges

Publié le par Mémoires de Guerre

Georges Fontès (né le 5 septembre 1924 à Béziers (Hérault) et mort le 2 mars 2020 à Saint-Chinian) est un homme politique français. Il a d'abord été membre du PSD, puis a rejoint les rangs du RPR, enfin de l'UMP

Fontès Georges
Fontès Georges

Carrière

Georges Fontès est le fils d'un conducteur de camion et d'une femme de ménage. Il a été vénérable de la loge Réunion des amis choisis de Béziers, mais fut ensuite exclu du Grand Orient de France pour « inassiduité ». Il a fondé une Association pour le rétablissement de la peine de mort. Il est foncièrement gaulliste. 

Décorations

  • Officier de la Légion d'honneur (14 juillet 2011 ; chevalier du 30 janvier 1998)
  • Chevalier de l'ordre national du Mérite

Mandats

Anciens mandats locaux

  • Maire de Béziers de 1983 à 1989
  • Adjoint au maire de Béziers de 1995 à 2001 et de 2001 à 2008
  • Conseiller général du Canton de Béziers-1 de 1982 à 2015
  • Conseiller régional du Languedoc-Roussillon de 1983 à 1986
  • Conseiller municipal de Béziers de 1971 à 1983 et de 1989 à 1995

Au cours de son mandat de maire de Béziers, il a mis en œuvre la construction du Pont d'Occitanie sur l'Orb en 1988 et le Stade de la Méditerranée en 1989.

Anciens mandats et fonctions nationaux

  • Député de l'Hérault du 16 mars au 1er avril 1986
  • Secrétaire d'État aux Anciens Combattants du 20 mars 1986 au 10 mai 1988 (ministre), dans le gouvernement de Jacques Chirac
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article