Guybet Henri

Publié le par Mémoires de Guerre

Henri Guybet est un acteur français, né le 21 décembre 1936 à Paris, dans le 14e arrondissement. Membre fondateur du Café de la gare avec Romain Bouteille, Coluche, Patrick Dewaere et Miou-Miou, il devient ensuite un second rôle prolifique du cinéma français, dans de grands succès comiques comme Quelques messieurs trop tranquilles (1972), Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), plusieurs films avec Pierre Richard tel Le Retour du grand blond (1974), ainsi que On a retrouvé la septième compagnie (1975) et La Septième Compagnie au clair de lune (1977). Il s'impose plus tard comme une figure du théâtre de boulevard. En plus de cinquante ans de carrière, il n'a accédé qu'à un unique rôle principal au cinéma, dans Le Pion (1978). Il s'illustre également dans le doublage, notamment dans le rôle du dinosaure en jouet Rex des films Toy Story. 

Guybet Henri
Guybet Henri
Guybet Henri
Guybet Henri

Carrière

Henri Guybet passe son enfance dans le 19e arrondissement de Paris, avenue Simon-Bolivar où sa mère est couturière. Il s'inscrit au cours de Charles Dullin tenu par Lucien Arnaud. Engagé par Jean Vilar, il débute dans le rôle d'un hallebardier dans Antigone au Théâtre national populaire. Puis il passe au café-théâtre au sein du Café de la gare, aux côtés de Coluche, Patrick Dewaere, Romain Bouteille et Miou-Miou à la fin des années 1960. Gérard Oury lui offre son premier grand rôle au cinéma dans Les Aventures de Rabbi Jacob qui connait un très grand succès, où il joue Salomon, le chauffeur juif de Louis de Funès. Henri Guybet devient une vedette au cinéma et à la télévision bien avant Coluche, et Patrick Dewaere, issus eux aussi du Café Théâtre. 

Son talent comique explose peu après chez Georges Lautner dans Pas de problème et chez Robert Lamoureux qui le choisit pour remplacer Aldo Maccione qui demandait un cachet jugé trop élevé, dans On a retrouvé la septième compagnie. Deux grands succès qui lui permettent de décrocher le rôle principal du film Le Pion, où il interprète Bertrand Barabi, un « pion » qui, encouragé par une jeune veuve (Claude Jade), fait ses premières armes en tant que romancier et rencontre un succès inespéré. C'est son seul premier rôle et restera son seul rôle romantique. Vers la fin des années 1970, il tourne plusieurs « nanars » et devient un second rôle récurrent. Au théâtre, il devient un grand nom du théâtre de boulevard.

À partir de 1981, il ne trouve plus de grands rôles marquants au cinéma. Il ne tente pas la comédie dramatique, refusant par exemple des rôles de policier, ou de truand, mais accepte de jouer des personnages considérés comme « sympathiques », comme pour le rôle du soldat Tassin dans les deuxième et troisième films de la trilogie de Robert Lamoureux, La Septième Compagnie. Son personnage finit par lasser les cinéastes et les producteurs, que certains considéraient comme passé de mode, et qui hésitèrent par la suite à lui donner des rôles d'envergure, le cantonnant le plus souvent à des seconds ou des troisièmes rôles, dans des films à petit budget qui ne marquent pas le public. Ainsi, au milieu des années 1980, Henri Guybet tourne le plus souvent pour la télé, dans des téléfilms. Aussi, il s'investit dans le théâtre de boulevard, un genre de spectacle qu'il apprécie particulièrement, en jouant par exemple des pièces de Feydeau. En 1985, il sort un 45 tours, T'as ta tête où ?

Pendant les années 1990 il a moins de succès, en comparaison de l'« âge d'or » des années 1970 et du tout début des années 1980, où il côtoyait de grands cinéastes comme Georges Lautner ou Gérard Oury. En effet, son personnage n'évoluait guère, cantonné le plus souvent à des comédies légères, et abonné aux rôles de Français dits « moyens ». Henri Guybet participa aussi à des spots publicitaires. Aujourd'hui encore, il fait de nombreux doublages dans des films d'animation (Toy Story, 1001 pattes, etc.). Son fils Christophe Guybet est également comédien. En 2012, le journaliste et réalisateur Gilles Botineau se penche sur son parcours et lui consacre un portrait documentaire de 52 minutes, Henri Guybet, le rire tranquille, revenant sur l'ensemble de sa carrière. L'occasion pour le comédien de raconter son histoire et évoquer ses illustres partenaires. 

Récompense

  • Gérard du Cinéma 2011 : Trophée du Gérard de l'acteur qu'on croyait mort depuis 1985 et qui en fait tournait encore (dans Protéger et servir)

Filmographie

  • 1968 : L'amour c'est gai, l'amour c'est triste de Jean-Daniel Pollet : un ami de Léon
  • 1969 : L'Innocente d'Olivier Ricard : un pêcheur (court-métrage)
  • 1971 : Les Mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau : un ami de Simon
  • 1971 : Il était une fois un flic de Georges Lautner : un inspecteur de police
  • 1972 : La Cavale de Michel Mitrani : le préposé à la cantine
  • 1972 : Les grands sentiments font les bons gueuletons de Michel Berny
  • 1972 : L'An 01 de Jacques Doillon et Alain Resnais : le gars au réveille du matin
  • 1972 : Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès : l'homme qui se réveille à 6 heures
  • 1972 : Fusil chargé de Carlo Lombardini
  • 1972 : Quelques messieurs trop tranquilles de Georges Lautner : Arsène Cahuzac
  • 1973 : Themroc de Claude Faraldo : un ouvrier
  • 1973 : Les Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury : Salomon
  • 1974 : La moutarde me monte au nez de Claude Zidi : Patrick, le neveu d'Albert Renaudin
  • 1974 : OK patron de Claude Vital : Frédéric
  • 1974 : Le Retour du grand blond de Yves Robert : Charmant, un tueur
  • 1975 : Les Démerdards de Richard Balducci
  • 1975 : Y a un os dans la moulinette de Raoul André : Roscoff
  • 1975 : Pas de problème de Georges Lautner : Daniel
  • 1975 : On a retrouvé la septième compagnie de Robert Lamoureux : Tassin
  • 1975 : Flic Story de Jacques Deray : Hidoine
  • 1976 : On aura tout vu de Georges Lautner : Mercier
  • 1977 : La Septième Compagnie au clair de lune de Robert Lamoureux : Tassin
  • 1978 : Le Pion de Christian Gion : Bertrand Barabi dit Bergerac
  • 1978 : Ils sont fous ces sorciers de Georges Lautner : Henri Berger
  • 1978 : One, Two, Two 122, rue de Provence de Christian Gion : Marcel Jamet
  • 1978 : Chaussette surprise de Jean-François Davy : l'assistant
  • 1978 : Général... nous voilà ! de Jacques Besnard : Gen. Italo Talbo
  • 1979 : Le Gagnant de Christian Gion : Thierry Denoël
  • 1979 : Les Charlots en délire de Alain Basnier : l'avocat/le curé/le préposé agence recyclage
  • 1979 : Les Aventures du Guidon futé de Jean-Marie Durand : Choukroune
  • 1979 : Les Givrés de Alain Jaspard : le loueur de skis
  • 1979 : Les héros n'ont pas froid aux oreilles de Charles Némès : Bertier
  • 1980 : Le Guignolo de Georges Lautner : Machavoine, le plombier
  • 1981 : Est-ce bien raisonnable ? de Georges Lautner : Daniel
  • 1981 : Les matous sont romantiques de Sotha : Roger N°1
  • 1981 : Le bahut va craquer de Michel Nerval : le pion
  • 1981 : Le Chêne d'Allouville de Serge Pénard : François Lecourt
  • 1981 : Pétrole ! Pétrole ! de Christian Gion : Bernard Bérian
  • 1981 : Pourquoi pas nous ? de Michel Berny : Raymond, le beau-frère de Jacqueline
  • 1981 : On n'est pas sorti de l'auberge de Max Pécas : M. Courdu, le mari jaloux
  • 1981 : Le jour se lève et les conneries commencent de Claude Mulot
  • 1982 : Le Cadeau de Michel Lang : André
  • 1982 : Le Corbillard de Jules de Serge Pénard : le commandant Robert
  • 1982 : Ça va faire mal ! de Jean-François Davy : Vladimir
  • 1982 : Les Diplômés du dernier rang de Christian Gion : l'avocat
  • 1983 : Sandy de Michel Nerval : François
  • 1984 : Le Cowboy de Georges Lautner : brigadier Lavalle
  • 1984 : Canicule de Yves Boisset : Marceau
  • 1985 : À nous les garçons de Michel Lang : Georges
  • 1986 : Club de rencontres de Michel Lang : l'inspecteur Étienne Gandin
  • 1996 : La Braconne de Serge Pénard : André
  • 2002 : Ah ! si j'étais riche de Michel Munz et Gérard Bitton : M. Brun
  • 2003 : Art’n Acte Production de Farid Dms Debah : invité des "Visions d'or" (court-métrage)
  • 2009 : Protéger et servir d'Éric Lavaine : l'abbé Mignard
  • 2016 : Le Cabanon rose de Jean-Pierre Mocky : le boucher
  • 2017 : Vive la crise de Jean-François Davy : le prêtre
  • 2018 : Je vais mieux de Jean-Pierre Améris : le père de Laurent
  • 2018 : Les Vieux Fourneaux de Christophe Duthuron : Garan-Servier
  • 2019 : Le Dindon de Jalil Lespert : Jérôme

Théâtre

  • 1963 : Monsieur Vautrin d'André Charpak, d'après Honoré de Balzac, mise en scène André Charpak, Théâtre Récamier
  • 1963 : La Femme d'un autre de Fiodor Dostoïevski, mise en scène André Charpak, Théâtre Récamier
  • 1966 : Opération Lagrelèche de Jean Poiret et Michel Serrault, Théâtre Fontaine
  • 1969 - 1978 : pièces avec la troupe du Café de la Gare
  • 1972 : Le Soir des diplomates de Romain Bouteille, mise en scène de l'auteur, Poche Montparnasse
  • 1984 : Deux hommes dans une valise de Peter Yeldham et Donald Churchill, mise scène Jean-Luc Moreau, Théâtre de la Porte Saint Martin
  • 1985 : Pyjama pour six de Marc Camoletti, mise en scène de l'auteur, Théâtre Michel
  • 1988 : Pyjama pour six de Marc Camoletti, mise en scène de l'auteur, Théâtre Michel
  • 1989 : Deux Hommes dans une valise de Donald Churchill, mise en scène Jean-Luc Moreau, avec Darry Cowl
  • 1990 : Bisous, bisous de Derek Benfield, adaptation et mise en scène Marc Camoletti, Théâtre Michel
  • 1991 : La Bonne Anna de Marc Camoletti, mise en scène de l'auteur, Théâtre Michel
  • 1991 : Darling chérie de Marc Camoletti, mise en scène de l'auteur, Théâtre Michel
  • 1991 : Le Prête-nom de John Chapman, mise en scène Jean-Luc Moreau
  • 1992 : Une cloche en or de Sim, mise en scène de l'auteur, Théâtre des Nouveautés
  • 1994 : Une fille entre nous d'Éric Assous, mise en scène Bernard Menez, Théâtre Fontaine
  • 1997 : Sacré Noël de Bruno Druart, mise en scène Henri Lazarini, Théâtre de La Mare au diable Palaiseau, Théâtre Rive Gauche
  • 2003 : Monnaie de singes de Henri Guybet et Éric Lenormand
  • 2004 : La Poison de Sacha Guitry, mise en scène Henri Lazarini, Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
  • 2005 : Hold-up de Jean Barbier, mise en scène Jean-Luc Moreau, Théâtre des Nouveautés
  • 2006 : Espèces menacées de Ray Cooney, mise en scène Jacqueline Bœuf, adaptation de Michel Blanc et Gérard Jugnot, traduction de Stewart Vaughan
  • 2007 : Le Médecin malgré lui de Molière, mise en scène Henri Lazarini, Théâtre de La Mare au Diable Palaiseau, Théâtre de Montreux Riviera, Théâtre de Longjumeau
  • 2007 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène Francis Perrin, Théâtre des Variétés, diffusée sur France 2
  • 2009 : Actes manqués d'Henri Guybet, mise en scène Annick Blancheteau, Comédie de Paris
  • 2011 - 2012 : Grossesses nerveuses de Jean-Yves Rogale, mise en scène Philippe Hersen, Théâtre Daunou, tournée
  • 2012 : Chambres d'hôtes de Gérard Rinaldi et Sylvie Loeillet, mise en scène Éric Civanyan, Théâtre de la Renaissance
  • 2013 : Cours toujours! d'Henri Guybet et Bruno Druart, mise en scène Luq Hamett, tournée
  • 2015 : Tout reste à faire de et mise en scène Christine Delaroche, tournée
  • 2015 : Le Gang des Séniors de Bruno Druart et Patrick Angonin, mise en scène Perrette Souplex et Cyril Parmentier, tournée
  • 2017 : Que la meilleure gagne ! de Bruno Druart et Patrick Angonin, mise en scène Jean-Philippe Azéma, tournée
  • 2019 - 2020 : Un drôle de mariage pour tous, de et mise en scène Henri Guybet, tournée puis théâtre Daunou

Télévision

  • 1970 : Alice de Jean-Roger Cadet : le militaire
  • 1970 : Rendez-vous à Badenberg de Jean-Michel Meurice
  • 1973 : Molière pour rire et pour pleurer de Marcel Camus
  • 1974 : Des lauriers pour Lila de Claude Grinberg : Rigault
  • 1977 : Emmenez-moi au Ritz de Pierre Grimblat : Félix
  • 1981 : Au théâtre ce soir : Pieds nus dans le parc de Neil Simon, mise en scène Pierre Mondy, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny
  • 1982 : Allons voir si la rose de Bernard Toublanc-Michel : Franck
  • 1983 : L'étrange château du Docteur Lerne de Jean-Daniel Verhaeghe : Dominique
  • 1984 : La Pendule de Éric Le Hung : M. Barré
  • 1985 : Jeu, set et match de Michel Wyn
  • 1986 : Catherine de Marion Sarraut : Guillaume-Jean Legoix, père de Catherine
  • 1989 : Douce France : Jeannot Payradon
  • 1989 : Deux hommes dans une valise de Philippe Ducrest : Max
  • 1990 : Joséphine en tournée de Jacques Rozier : Charles Rollin
  • 1991 : La Florentine de Marion Sarraut
  • 1992 : Mes coquins de Jean-Daniel Verhaeghe : Malandre
  • 1992 : Un beau petit milliard de Pierre Tchernia : Félix
  • 1992 : Le secret du petit milliard de Pierre Tchernia : Félix
  • 1993 : Classe mannequin (1 épisode)
  • 1993 : Rocca : Napo (3 épisodes)
  • 1984 : Au théâtre ce soir : La Surprise de Christian Nohel, mise en scène Jean-Luc Moreau, réalisation Pierre Sabbagh, Théâtre Marigny
  • 2004 : Caméra Café (2 épisodes) : le père de Jean-Claude
  • 2004 : La Ronde des Flandres de André Chandelle : Milou
  • 2004 : Nature contre nature de Lucas Belvaux : Yves Lambert
  • 2005 : Sous le soleil (1 épisode)
  • 2006 : Nos amis les parents de Philippe Proteau : Raymond
  • 2008 : Myster Mocky présente (1 épisode)
  • 2009 : Colère de Jean-Pierre Mocky : Ferber
  • 2011 : Yes we can de Olivier Abbou
  • 2012 : Le Jour où tout a basculé (Mon aide soignante m'a spolié) : Georges
  • 2012 : Henri Guybet, le rire tranquille (documentaire) de Gilles Botineau : lui-même
  • 2013 : Le Métis de Dieu d'Ilan Duran Cohen : Charles Lustiger
  • 2014 : Alex Hugo, la mort et la belle vie de Pierre Isoard : Le tueur
  • 2014 : Ça va passer...Mais quand?, de Stéphane Kappes : Michel
  • 2014 : La Trouvaille de Juliette de Jérôme Navarro : Thorez
  • 2014 : Coup de cœur de Dominique Ladoge : Gaston
  • 2015 : Pacte sacré de Marion Sarraut : René
  • 2015 : Scènes de ménages : Robert, un ami de Raymond et Huguette
  • 2017 : Le Secret de l'abbaye d'Alfred Lot : Alphonse Monnet
  • 2019 : Myster Mocky présente, épisode La femme docteur de Jean-Pierre Mocky
  • 2019 : En famille, prime spécial Noël : Bernard Escourrou, le père de Jean-Pierre

Discographie

  • 1985 : T'as ta tête où
  • 1987 : Espoir avec Julie et Saïd

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article