Klein-Lieber Liliane

Publié le par Mémoires de Guerre

Liliane Klein née Lieber le 2 juin 1924 à Strasbourg et morte le 8 juillet 2020, est une responsable des éclaireuses et éclaireurs israélites de France. 

Klein-Lieber Liliane
Klein-Lieber Liliane

Carrière

Liliane Lieber est née le 2 juin 1924 à Strasbourg. Elle adhère dès 1931 aux Éclaireurs israélites de France (EIF), mouvement qui deviendra dès lors sa deuxième famille. Elle est totémisée Luciole. Le 3 septembre 1939, Liliane Lieber et sa famille quittent Strasbourg et se réfugient à Vichy. En octobre 1941, les Lieber doivent quitter Vichy et vont à Grenoble, où ils ont des cousins. En août 1942, lors des rafles en zone sud, elle s’engage dans La Sixième, un réseau clandestin des EIF, chargé de cacher les adolescents en danger et de maintenir le contact entre eux.

Parmi eux, certains passeront en Suisse par le réseau de Georges Loinger. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle est assistante sociale dans la région de Grenoble et participe à la Résistance française. Elle trouve des planques et fournit des faux-papiers. Son nom dans la Résistance est Lyne Leclerc. Elle reçoit le « Lion de Bronze » en 2006 pour son engagement au service de ce mouvement.

Au début des années 1960, Liliane se lance avec Jacqueline Lévy-Willard, Micheline Trèves et Aline Munnich - toutes les trois anciennes EI - dans la création d’un mouvement de femmes bénévoles : la Coopération Féminine au sein de laquelle sera créé, en 1991, un centre d’aide par le travail pour handicapés mentaux légers. dont elle assume la présidence jusqu’en juin 2003 tout en étant membre, en parallèle, du C.N.V. (Centre National du Volontariat). Elle s’occupe aussi des associations des « Enfants Cachés » et des « Anciens de la Résistance » et se tient régulièrement au courant de l’évolution des EEIF.

Décès

Liliane Klein-Lieber meurt le 8 juillet 2020 à l’âge de 96 ans. 

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur
  • Croix du Combattant volontaire de la Résistance
  • Médaille de vermeil de la Ville de Paris

Publications

Témoignage sur les opérations de sauvetage, Annales année 1993 48-3, pp. 673-678
Les Éclaireurs israélites de France durant la Seconde Guerre mondiale. Actes du colloque tenu à Paris le 19 janvier 1997, Revue d'histoire de la Shoah, Le monde juif, Paris, n° 161, sept.-déc. 1997, 184 p. (article pp. 63-66)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article