Le temps a emporté Olivia de Havilland, morte à l'âge de 104 ans

Publié le par Libération par la rédaction numérique de France Inter

L'actrice Olivia de Havilland, figure de l'âge d'or de Hollywood, doublement oscarisée et célèbre pour son rôle de Melanie dans "Autant en emporte le vent" en 1939 est décédée dimanche. 

Olivia de Havilland jouait le rôle de Melanie dans la superproduction "Autant en emporte le vent" en 1939. © Maxppp / Photoshot

Olivia de Havilland jouait le rôle de Melanie dans la superproduction "Autant en emporte le vent" en 1939. © Maxppp / Photoshot

Elle était la dernière représentante de l'âge d'or de Hollywood. Olivia de Havilland, l'une des actrices les plus âgées au monde, est décédée dimanche à l'âge de 104 ans, a annoncé Jim Wilhelm, son attaché de presse, aux médias américains. Elle avait été récompensée à deux reprises de l'Oscar de la meilleure actrice : en 1947, pour le film "A chacun son destin" et en 1950 pour "l'Héritière". 

Fille d'un avocat britannique et de l'actrice Lillian Fontaine, elle commence sa carrière très jeune, à 19 ans, en donnant la réplique à Errol Flynn dans "Capitaine Blood", en 1935, puis dans "Les aventures de Robin des Bois", en 1938. Mais son rôle le plus célèbre reste donc celui de Melanie, dans le classique de Victor Fleming. Elle décroche ce rôle en 1940, ce qui lui vaut une nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Elle y joue la meilleure amie de Scarlett O'Hara, interprétée par Vivien Leigh

Elle a laissé son empreinte sur Hollywood

Olivia de Havilland, ayant joué dans 49 films, était ainsi considérée comme la dernière légende de l'âge d'or d'Hollywood encore en vie, après la mort de Kirk Douglas le 5 février dernier. Elle a surtout marqué par sa force de caractère : une femme libre, qui n’avait pas hésité à poursuivre en justice pour accroître la liberté des acteurs et des actrices. Elle avait remporté son action en justice, en 1943, contre Jack Warner. 

Elle avait entretenu des relations conflictuelles avec sa sœur, Joan Fontaine, elle aussi comédienne, jusqu'à son décès en 2013. En 1941, elles sont toutes les deux nommées pour l’Oscar de la meilleure actrice (Olivia de Havilland pour son rôle dans "La Porte d'or", sa soeur pour "Soupçons" d’Alfred Hitchcock). C'est Joan Fontaine qui remporte alors le prix et accentue leur mésentente. 

Installée à Paris depuis plus de 60 ans, cette Américaine d'origine britannique a continué sa carrière pour devenir, en 1965, la première femme à devenir présidente du jury du Festival de Cannes. À 102 ans, elle n'avait pas perdu de son mordant en attaquant en justice la chaîne FX qu'elle accusait d'avoir sali son image dans la série Feud, qui met en scène des rivalités célèbres et qui la montrait, selon elle, sous un mauvais jour. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article