Opération anti-mafia : 75 arrestations en Italie et en Suisse, 169 millions d’euros de biens saisis

Publié le par Le Parisien par S.K. avec AFP

Une opération conjointe des polices suisses et italiennes a permis d’arrêter ce mardi, 75 personnes. Des centaines de policiers ont été mobilisés.

ILLUSTRATION/Des biens d’une valeur de 169 M€ saisis dans une opération contre la mafia calabraise menée par la Suisse et l’Italie. LP/Arnaud Journois

ILLUSTRATION/Des biens d’une valeur de 169 M€ saisis dans une opération contre la mafia calabraise menée par la Suisse et l’Italie. LP/Arnaud Journois

La police financière italienne (GDF) a annoncé ce mardi que 75 personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une opération anti-mafia en Italie et en Suisse. 169 millions euros de biens ont également été saisis

« Soixante-quinze personnes ont été arrêtées simultanément en Italie et en Suisse, accusées de graves délits dont association mafieuse, association consacrée au trafic international de stupéfiants, blanchiment, corruption », a indiqué dans un communiqué la GDF.

Elle n'a pas précisé où ont eu lieu ces arrestations mais a assuré que plus de 700 policiers ont participé du côté italien.

Du côté suisse, le parquet a déclaré que des perquisitions ont été effectuées dans les cantons d'Argovie, Soleure, Zoug et Tessin, au cours desquelles des armes et des munitions ont été saisies. L'enquête pénale vise six personnes pour des soupçons de trafic de fausse monnaie et d'armes, dont la majorité réside en Suisse mais de nationalité italienne.

Des membres de la Ndrangheta

La police italienne a précisé que cette opération visait des membres de la Ndrangheta, la mafia calabraise.

Au total, 158 personnes sont concernées par cette enquête. « S'il y a encore quelqu'un qui pense que la Ndrangheta est un problème uniquement italien, cette opération démontre le contraire », a commenté Nicola Morra, président de la Commission parlementaire anti-mafia.

La Ndrangheta est réputée comme la mafia italienne la plus importante, devant la Cosa Nostra sicilienne et la Camorra napolitaine, grâce au trafic de cocaïne provenant d'Amérique latine.

Basée sur une structure très familiale, elle est née en Calabre, dans l'extrême sud de la péninsule italienne, mais elle est devenue influente dans le nord et dans d'autres régions du monde. Selon des experts, elle est la seule mafia présente sur tous les continents.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article