Parèze Emmanuelle

Publié le par Mémoires de Guerre

Emmanuelle Parèze est une actrice française. Elle est une des rares comédiennes passées du théâtre au cinéma érotique avant de retrouver les planches. 

Parèze Emmanuelle
Parèze Emmanuelle

Carrière

Emmanuelle Parèze paraît pour la première fois à la télévision le 26 janvier 1967 dans la pièce La Prétentaine diffusée dans le cadre de Au théâtre ce soir. Actrice de théâtre, elle travaille notamment pour la Compagnie Renaud-Barrault quand celle-ci est secouée par les événements de mai 68. Elle revient en tant que danseuse pour le Rabelais mis en scène par Jean-Louis Barrault dans son refuge de l'Élysée-Montmartre. Sans délaisser le théâtre, elle fait ses premiers pas sur grand écran en 1974 dans Sexuellement vôtre, une comédie érotique de Max Pécas, avec Valérie Boisgel et Henri Genès.

Emmanuelle Parèze choisit en 1975 de persévérer au cinéma et accepte de tourner dans des films pornographiques. En trois ans, elle participe à une vingtaine de films X sous la direction de Serge Korber, Jean Desvilles ou Claude Bernard-Aubert. On la voit le plus souvent dans des rôles de bourgeoises ou d'aristocrates, comme dans le provocant Shocking ! de Claude Mulot dans lequel elle a Jacques Insermini pour partenaire ou dans La Rabatteuse avec Brigitte Lahaie et Barbara Moose. Elle remonte sur les planches en 1978 dans une mise en scène de François Guérin de Patate de Marcel Achard. Se consacrant désormais au théâtre, elle ne fera que deux apparitions furtives au cinéma dans les années 1980. 

Filmographie

  • 1974 : Sexuellement vôtre de Max Pécas : Marie-Laure Vermanstein 
  • 1975 : À bout de sexe (ou Un grand coup dans le pare-chocs) de Serge Korber : la femme en décapotable 
  • 1975 : Indécences de Jack Regis : Nicole, la femme du garagiste
  • 1976 : Les Weekends d'un couple pervers (ou Introductions) de Jean Desvilles : Béatrice 
  • 1976 : Perversions (ou La Grande Perversion ou Les Amours difficiles) de Raphael Delpart
  • 1976 : Langue de velours  (ou La Dépravée) de Jean-Claude Roy : Martha 
  • 1976 : Excès (ou Jeanne et Paul) de Serge Korber : Jeanne
  • 1976 : Shocking ! (ou La dernière nuit) de Claude Mulot : Juliette de Courval
  • 1976 : L'Essayeuse de Serge Korber : Lena, l'essayeuse
  • 1976 : La Fessée ou les Mémoires de monsieur Léon maître-fesseur) de Claude Bernard-Aubert : Germaine 
  • 1976 : 3001 : L'Odyssée de l'extase de Serge Korber (images d'archives) 
  • 1977 : Cailles sur canapé de Serge Korber
  • 1977 : Sarabande porno (ou Esclaves sexuelles sur catalogue) de Claude Bernard-Aubert : Sabrine 
  • 1977 : Couples complices de Jean Desvilles
  • 1977 : Le Sexe à la bouche de Jean Desvilles : une prostituée
  • 1977 : Langues chaudes de Jean Desvilles : la directrice
  • 1977 : Jeux de langues de Francis Leroi
  • 1977 : Le Ringard... les Fantasmes d'un obsédé sexuel de Jean Luret
  • 1977 : Chaude et perverse Emilia de Lazlo Renato (images d'archives) 
  • 1978 : Porno Story de Claude Bernard-Aubert (images d'archives) 
  • 1978 : Le Sexe qui jouit d'Alain Payet
  • 1978 : Le Bijou d'amour de Patrice Rohmm
  • 1978 : La Rabatteuse de Claude Bernard-Aubert : Géraldine, la comtesse de Mormole
  • 1978 : Les Partouzes de Madame Paule d'Alain Payet
  • 1978 : Les Chattes en feu de Jean Desvilles
  • 1978 : La Grande Sauterie de Jean Desvilles : la femme frigide
  • 1978 : Sophie aime les sucettes d'Alain Payet
  • 1978 : Veuves en chaleur de Claude Bernard-Aubert : la deuxième veuve
  • 1982 : Les Bachelières en chaleur (images d'archives) 
  • 1982 : Rêves de jeunes filles volages (Heiße Höschen) de Michel Jean : prostituée au bar
  • 1983 : Vous Habitez Chez Vos Parents? de Michel Fermaud (as Emmanuelle Belda) : Mme Gaspard
  • 1984 : Fantasmes de femmes (Exzesse in der Schönheitsfarm, Die wilden Stunden der schönen Mädchen) de Michel Jean : une touriste
  • 1991 : Sexe clinique pour membres vigoureux de Pierre B. Reinhard (images d'archives) 

Télévision

  • 1966 : Au théâtre ce soir : La Prétentaine de Jacques Deval, réalisation de Pierre Sabbagh : Nicole
  • 1968 : Karin, réalisation de Claude Deflandre : Karin 1
  • 1975 : Une rose au petit déjeuner, réalisation de Jean Cohen

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article