Fuite de Juan-Carlos : on ne peut pas régner innocemment (PCF)

Publié le par Parti Communiste Français

La fuite de Juan-Carlos de Bourbon, ancien chef de l’Etat espagnol par la grâce de Franco, soupçonné de corruption, est un acte honteux qui montre à quel point un monarque se considère comme au-dessus des lois.

Fuite de Juan-Carlos : on ne peut pas régner innocemment (PCF)

L’immunité accordée au chef de l'Etat et l'institution monarchique elle-même vont à l'encontre des exigences de justice, de démocratie et d'égalité. A plus forte raison dans un pays frappé par des crises économiques et sociales successives dont est victime la population.

Saint-Just disait fort justement qu’on ne peut pas régner innocemment.

Le PCF réaffirme avec force et solennité sa solidarité avec les communistes et la gauche d’Espagne, avec tous ceux et celles qui militent pour ouvrir un large débat sur le modèle d’Etat en Espagne et pour la IIIe République. Une République, solidaire et plurinationale, garantissant à tous et toutes les droits sociaux, civils et politiques, la même justice pour toutes et tous et la souveraineté du peuple, est plus que jamais à l’ordre du jour.

Viva la tercera Republica !

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article