Juan Carlos : l’exil d’une figure historique

Publié le par franceinfo par S. Guibout, J. Vitaline, N. Auer, C. de Chaussey, France 3, France Télévisions

L’ex Roi d’Espagne s’exile, il est soupçonné de corruption. Sous le coup d’une enquête, Juan Carlos a quitté le pays. Un épilogue au goût amer pour l’ancien monarque, entre grandeur et décadence.

Juan Carlos : l’exil d’une figure historique

Il sort aujourd’hui par la petite porte, mais il a pourtant façonné le destin de l’Espagne. Dans la tourmente de scandales financiers, Juan Carlos a pris le chemin de l’exil, en direction de la République Dominicaine, selon les médias espagnols.

Le roi a tourné le dos au franquisme

Devant le palais de la Zarzuela aujourd’hui, les madrilènes sont partagés entre affection et déception. Pour l'un des espagnols interrogés, "cela ne nous satisfait pas parce qu’il a été une personne très importante. Il a fait beaucoup, beaucoup pour l’Espagne". "C’était terrible car cela abîme tout ce que Juan Carlos a fait pour l’Espagne avec sa face d’ombre et de lumière. Mais il a fait plus de bien que de mal", selon un madrilène. Juan Carlos a prêté serment en 1975. Franco, qui vient de mourir, l’a désigné et préparé comme son successeur. Pourtant, Juan Carlos tourne le dos au franquisme et engage l’Espagne sur le chemin des réformes.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article