La Russie expulse un diplomate norvégien sur fond d’affaire d’espionnage

Publié le par Le Monde avec AFP et Reuters

Cette décision intervient alors que la Norvège avait annoncé en août l’expulsion d’un diplomate russe, quelques jours après l’arrestation, à Oslo, d’un Norvégien suspecté d’espionnage au profit de la Russie.

La Russie expulse un diplomate norvégien sur fond d’affaire d’espionnage

La Russie a annoncé, vendredi 28 août, l’expulsion d’un diplomate norvégien, en réponse à celle d’un diplomate russe par la Norvège, sur fond d’affaire d’espionnage – la deuxième du genre en quelques jours entre Moscou et Européens. « L’un des hauts diplomates de l’ambassade de Norvège a été déclaré persona non grata » et doit quitter le territoire russe sous trois jours, a fait savoir le ministère des affaires étrangères russe dans un communiqué.

Cette décision a été signifiée à l’ambassadeur norvégien lors de sa convocation au ministère, poursuit le communiqué, qui dénonce également « la ligne destructrice poursuivie par les autorités norvégiennes » envers la Russie.

La porte-parole du ministère des affaires étrangères norvégien, Guri Solberg, a critiqué pour sa part une décision russe « totalement sans fondement ».

« Notre diplomate n’a pas enfreint de règles et s’est comporté en totale conformité avec le cadre de l’activité diplomatique. »

Plusieurs affaires d’espionnage

La Norvège avait annoncé en août l’expulsion d’un diplomate russe, quelques jours après l’arrestation, à Oslo, d’un Norvégien suspecté d’espionnage au profit de la Russie. Ce Norvégien âgé de 50 ans travaille dans la division « pétrole et gaz » du bureau de certification DNV GL, spécialisé notamment dans la vérification des installations industrielles et des moyens de transport.

Selon Mme Solberg, cette « expulsion par la Norvège d’un diplomate russe est liée à une enquête dans une affaire d’espionnage et s’explique par des agissements qui ne sont pas conformes avec le rôle de diplomate ».

Plusieurs affaires d’espionnage ont, au cours de ces dernières décennies, émaillé les relations entre la Norvège, pays membre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), et la Russie. Les deux pays partagent une frontière commune dans le cercle arctique. Lundi, la Russie avait déjà annoncé l’expulsion d’un diplomate autrichien, en réponse à celle d’un diplomate russe par Vienne sur fond d’une autre affaire d’espionnage industriel.

En juin, Moscou avait expulsé deux diplomates tchèques, ce qui était là aussi une mesure « de réciprocité », après l’expulsion de deux diplomates russes, sur fond cette fois de faux projets d’empoisonnement d’hommes politiques.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article